Didier Drogba : «On méritait de se qualifier» (groupe C)

©2006 20 minutes

— 

Mais tout rata. Comme un symbole: Drogba, dans un jour sans, qui ne jouera pas le dernier match après avoir écopé d'un deuxième carton jaune depuis le début du tournoi, manquait une passe en or pour Arouna Koné (43) qui aurait peut-être tout changé.
Mais tout rata. Comme un symbole: Drogba, dans un jour sans, qui ne jouera pas le dernier match après avoir écopé d'un deuxième carton jaune depuis le début du tournoi, manquait une passe en or pour Arouna Koné (43) qui aurait peut-être tout changé. — Issouf Sanogo AFP

Interview de Didier Drogba, attaquant de la Côte d'Ivoire.

Quelle valeur accordez-vous à cette ultime rencontre face à la Serbie-Monténégro, sachant que la Côte d'Ivoire est déjà éliminée ?

C'est un match pour l'honneur. Même si je suis suspendu, nous voulons absolument battre la Serbie-Monténégro pour sortir la tête haute et prouver que nous avions largement notre place dans cette Coupe du monde.

Qu'est-ce qui vous a fait défaut pour franchir le cap du 1er tour ?

Il nous a manqué du réalisme devant le but. Dans ce domaine, j'assume pleinement ma part de responsabilité. Peut-être aussi que nous n'avions pas suffisamment d'expérience. Contre l'Argentine [2-1] et les Pays-Bas [2-1], on a trop vite encaissé deux buts. Ensuite, c'était très dur de combler ce retard, même si nous avons montré des qualités de coeur. Nous avons perdu contre de grandes équipes sans être ridicules, sans jamais baisser les bras, en produisant du beau jeu. Mais il ne suffit pas de bien jouer pour gagner. On l'a appris à nos dépens durant cette compétition.

Avez-vous des regrets ?

Quelques-uns, car je persiste à croire qu'on méritait de se qualifier pour les 8es de finale. Le tirage au sort nous a été fatal. On a tout donné dans une poule très relevée.

Y a-t-il des motifs de satisfaction malgré cette élimination ?

Malgré la déception, il y a du positif. J'espère que l'on ne va pas casser cette équipe, car elle a du talent. Il faut continuer à progresser ensemble, en tirant les leçons de nos erreurs. La Côte d'Ivoire possède une formation jeune [25 ans de moyenne d'âge face aux Pays-Bas]. Elle est promise à un bel avenir, j'en suis convaincu. Nous reviendrons plus forts lors du Mondial 2010.

Recueilli par Gil Baudu (à Stuttgart)