Le Friday Sport fait sa pleureuse

VIDÉO a web-chronique lacrymale...

La rédaction sport

— 

Le Friday Sport fait sa pleureuse.
Le Friday Sport fait sa pleureuse. — 20minutes.fr

«Boys don’t cry», chantait The Cure.  L’équipe du Friday est persuadée du contraire. Les garçons peuvent pleurer surtout quand ils sont supporters d’un club –au hasard– comme Lens. Pierre nous en fait ici la démonstration.

Julien, lui, essaie de vendre les X-Games à Antoine. Une compétition pour jeunes branchés dont la star a une sacrée tignasse rousse, c’est forcément louche.