Après Auxerre, Guy Roux a songé au suicide

FOOTBALL A la suite de son éviction de la direction de l'AJ Auxerre en 2007...

A.P.

— 

Guy Roux, lors d'une discussion avec Robin Leproux, le 24 octobre 2010
Guy Roux, lors d'une discussion avec Robin Leproux, le 24 octobre 2010 — A.REAU/SIPA

L’aveu a de quoi étonner. Dans une interview vidéo à Yahoo, Guy Roux admet avoir pensé mettre fin à ses jours lorsqu’il a été évincé de son poste de vice-président de l’AJ Auxerre fin 2007. «Sous la pression de l’entraîneur (NDLR : Jean Fernandez) qui disait que je lui faisais de l’ombre, les dirigeants m’ont évincé. En deux heures, j’ai été exclu du club de l’AJA alors que j’y étais depuis 46 ans. J’ai vu que le sol se dérobait sous mes pieds et s’il n’y avait pas eu ma famille et mes petits-enfants, j’aurais sans doute pris le premier camion venu sur la route», raconte-t-il.

«Vous avez pensé au suicide?», le relance le journaliste Emmanuel Barth. «C’est ça oui. C’est la seule de fois ma vie. J’ai des enfants, je ne vais pas le faire ça. C’était toute ma vie», lâche-t-il très ému en parlant du club qu’il a mené de la 3e division au titre de champion de France en 1996.

>> L’extrait vidéo est disponible ici