Matchs internationaux: Le Portugal à l'Euro... La boulette de Casillas...

FOOT Tour d'Europe et d'ailleurs des matchs amicaux de la soirée...

B.V.

— 

Ronaldo et le Portugal se sont qualifiés pour l'Euro face à la Bosnie, le 15 novembre 2011
Ronaldo et le Portugal se sont qualifiés pour l'Euro face à la Bosnie, le 15 novembre 2011 — R.MARCHANTE/REUTERS

Rassurez-vous, s’il n’y a pas beaucoup de spectacle quand l’équipe de France se montre, il y en a toujours quand l’Allemagne ou l’Espagne est dans la place. Mais mardi, c’est bien le Portugal qui a illuminé la soirée des matchs internationaux, en se qualifiant magistralement pour l’Euro, face à la Bosnie.

Le Portugal explose la Bosnie

Après le match aller en Bosnie (0-0), on se demandait comment une équipe qui possède des joueurs comme Ronaldo ou Nani ne peut pas être plus efficace devant. On a eu la réponse, mardi soir. En barrage retour, les Lusitaniens ont fait exploser la Bosnie (6-2) avec un doublé de Ronaldo, un but magique de Nani et un autre doublé de Postiga, parce qu’il en faut bien pour tout le monde. Les Portugais iront à l’Euro, en juin prochain.

La vidéo

 

Autres résultats des barrages, sans surprise: la Croatie se qualifie en conservant ses trois buts d’avance face à la Turquie, la République tchèque s’impose 1-0 au Monténégro et confirme sa victoire à l’aller, et enfin l’Irlande, qui avait fait le plus dur à l’aller en gagnant 4-0 en Estonie, finit le boulot par un nul (1-1) à Dublin.

Les amicaux:

La balade de l’Allemagne

La plus belle équipe du monde, actuellement, c’est l’Allemagne. Il suffit de voir la triplette Muller, Özil et Klose tripoter le ballon pour s’en convaincre. Ou alors regarder les stats des derniers matchs de la Nationalmannschaft, et notamment celui de mardi soir face aux Pays-Bas (3-0). Une vraie démonstration.


 

 

La boulette de Casillas

L’Espagne a plus de mal en ce moment. Son gardien, Iker Casillas, en est la preuve. Alors qu’il fêtait le record de sélections pour un gardien (127) de la Roja, le portier du Real s’est gentiment troué face au Costa Rica et offert le premier des deux buts costaricain. Menés 2-0, les champions du monde sont tout de même revenus au score dans les dernières minutes.



L’Italie à la Française

Dominer tout le monde et perdre sur un vieux but en contre dès la 2e minute, c’est très français. Mais cette fois, c’est pour nos amis Italiens, face à l’Uruguay.

 

Bonus qualifications à la Coupe du monde:

L’Argentine s’en sort face à la Colombie

Difficile victoire de l’Albiceleste face à la Colombie, grâce à Messi et Kun Agüero.