Mercato: Didier Deschamps veut garder Lucho Gonzalez à l'OM

FOOTBALL Mais les dirigeants marseillais veulent vendre l'Argentin...

Sandrine Dominique à Marseille

— 

L'Argentin Lucho jubile après avoir marqué un but pour son club, l'OM contre Saint-Etienne au Vélodrome en février 2011.
L'Argentin Lucho jubile après avoir marqué un but pour son club, l'OM contre Saint-Etienne au Vélodrome en février 2011. — B.HORVAT/AFP

Après l’officialisation du départ de Gaby Heinze, il ne faisait quasiment aucun doute que son compatriote, Lucho Gonzalez, suivrait le même chemin, l’Argentin désirant changer d’air. Malgré son souhait affiché de le conserver, le président Jean-Claude Dassier avait ouvert la porte à un départ, le 30 mai. Lucho parti, Marseille économiserait 4,5 millions d’euros de salaire. Mais en une semaine beaucoup de choses ont changé à l’OM.

Le coach, Didier Deschamps, après avoir longtemps ménagé le suspense sur son avenir, a finalement prolongé son contrat jusqu’en 2014. Et les négociations qu’il a menées directement avec Vincent Labrune, le président du Conseil de surveillance et l’actionnaire Margarita Louis-Dreyfus, ont considérablement affaibli son président. JCD n’est plus réellement le décideur à l’OM. Il se murmure même qu’il pourrait être mis sur la touche avant que son contrat (qui court jusqu’en 2012) n’expire. Tout bénéf pour Deschamps qui pourrait hériter de pouvoirs élargis, notamment en termes de recrutement, l’actionnaire lui ayant donné quelques garanties financières à ce sujet.

«13 millions c’est trop pour Lucho»

Or c’est le technicien basque qui avait réussi à convaincre El Commandante d’adhérer à son projet sportif et de rejoindre le club phocéen en 2009. La Dèche a toujours insisté sur le fait que Lucho était une pièce maîtresse de son dispositif. Il n’a pas changé d’avis malgré la saison en demi-teinte de son meneur de jeu. Rassuré par sa direction sur l’intersaison qui se profile – et qui ne devrait pas ressembler à celle de l’an dernier -, Deschamps semble parfaitement en mesure de convaincre à nouveau son joueur de rester au moins une saison de plus. D’autant que les 13 millions réclamés par l’OM pour un éventuel transfert de l’Argentin semblent déjà rebuter les clubs prétendants. A l’image de Malaga: «13 millions, c’est beaucoup, voire trop pour Lucho» a annoncé le club espagnol.