FFF: Duchaussoy favorable à une conciliation avec Domenech

FOOTBALL Si cela est dans l'intérêt financier de la fédération...

R.S.

— 

Le président de la fédération française de football, Fernand Duchaussoy, le 23 juillet 2010.
Le président de la fédération française de football, Fernand Duchaussoy, le 23 juillet 2010. — B.Langlois/AFP

D’abord étonné par l’idée même d’un recours aux prud’hommes de Raymond Domenech après son licenciement, le président de la fédération se dit maintenant ouvert à la possibilité d’une conciliation avec l’ancien sélectionneur. Interrogé par L’Equipe, Fernand Duchaussoy pourrait privilégier cette hypothèse si la procédure devant le conseil des prud’hommes fait courir un trop grand risque financier à la FFF. «L’intérêt général de la fédération sera prioritaire. Mais on ne fera pas n’importe quoi, on a un bon dossier.»

Licencié en septembre de la FFF,Raymond Domenech et son avocat attendent maintenant le 14 avril, date de la conciliation en question. Domenech réclame 2,9 millions d’euros d’indemnités de licenciement et de dédommagement pour le préjudice subi.