Dans le Nord pour réduire l'écart

©2006 20 minutes

— 

Un fossé à combler

Stéphane Cassard et ses coéquipiers accusent un retard de dix points sur Troyes, le premier non-relégable, à la veille de se rendre à Lens pour le compte de la 25e journée de L1

La différence était identique avant la réception de Lyon (0-4), le 4 janvier dernier

Le Racing n'avance donc pas

Il se traîne à la 19e place, et ce malgré un net regain de volonté et de solidarité

Les Alsaciens ont même touché le fond, mercredi, en se faisant éliminer en Coupe de France par les amateurs de Lyon-La-Duchère (0-0, 5 t

ab

à 4)

Il leur faut réagir au plus vite et tenter de se racheter chez des Sang et Or encore moins fringants qu'eux en ce début d'année

Huitième au classement, la bande à Alou Diarra a réalisé un mois de janvier catastrophique, avec deux nuls et trois défaites en Championnat, ponctué par une élimination en Coupe à Rennes (1-0) cette semaine

Capable du meilleur comme du pire, fébrile défensivement, la formation artésienne est peut-être bonne à prendre pour les Strasbourgeois, même si Jacky Duguépéroux ne parie pas obligatoirement sur un succès

« J'ai dit aux joueurs que j'avais fait une simulation avec les points à engranger jusqu'en fin de saison

Or, je n'en ai pas prévu trois à Lens

Et pourtant, mon calcul prouve qu'on peut s'en sortir

On doit se convaincre que c'est possible

» Sur les quatorze joueurs absents à Lyon mercredi, l'entraîneur breton en récupère cinq : les trois défenseurs suspendus Yann Schneider, Abou Moslem et Yves Deroff, ainsi que les attaquants Alexander Farnerud (blessé) et Kevin Gameiro (malade)

Jérôme Sillon

report Initialement programmée samedi dernier, la rencontre de la 24e journée de L1 entre le Racing et le Paris-SG avait été remise en raison du terrain de la Meinau impraticable. Le match se jouera finalement le mercredi 8 février, à 20 h.