Ullrich veut faire le poids en 2006

©2006 20 minutes

— 

Juillet 1997

Un an après s'être révélé aux yeux du grand public en terminant deuxième derrière son coéquipier Bjarne Riis, Jan Ullrich remporte haut la main le Tour de France

La plupart des observateurs voient en l'Allemand un futur multiple lauréat de la Grande Boucle

Le coureur espagnol Abraham Olano joue alors les prophètes

« Tout le monde le compare à Indurain, mais Ullrich n'est pas Miguel

Je ne le crois pas capable de gagner cinq Tours de suite

» Bien vu

Depuis son sacre en 1997, Jan Ullrich n'est jamais remonté sur la plus haute marche, terminant quatre fois deuxième et une fois troisième, l'an passé

La domination de Lance Armstrong, qui a fait de l'Allemand son Raymond Poulidor, en est la principale cause

La retraite de l'Américain réouvrira- t-elle les portes de la gloire à Jan Ullrich, désormais âgé de 32 ans ? Outre-Rhin, tout le monde en est persuadé

« Maintenant, Armstrong quitte la route et le monde du vélo est grand ouvert pour Ullrich », estimait ainsi le quotidien allemand Die Welt au lendemain du septième sacre du controversé coureur américain, qui semble d'ailleurs du même avis

« Je prédis que Jan va gagner le Tour avec quatre ou cinq minutes d'avance », déclarait le Texan le 19 janvier dernier

Au sein de l'équipe T-Mobile, où Olaf Ludwig a remplacé le manager Walter Godefroot, tous les moyens seront en tout cas mis en oeuvre pour décrocher le Graal

A Ullrich, souvent perturbé par des problèmes de poids à l'intersaison, de répondre enfin aux attentes

« Le Tour de France sera, avec Paris-Roubaix, l'objectif de l'année

Nous voulons que Jan soit en bonne forme dès le début de la saison », assure Ludwig, tout en réfutant la rumeur selon laquelle son coureur devrait par contrat peser moins de 79 kg lors de sa première course

Le prix à payer pour un deuxième succès dans le Tour de France

Sébastien Bordas