Football féminin : Les joueuses de Manchester City ne porteront bientôt plus de shorts blancs

FOOTBALL Le club mancunien et l’équipementier Puma ont tenu compte des remarques de joueuses trouvant problématique d’évoluer avec cette tenue durant leur cycle menstruel

J.Lau. avec AFP
— 
Les joueuses de Manchester City, ici le 16 octobre lors d'un match du championnat anglais contre Leicester.
Les joueuses de Manchester City, ici le 16 octobre lors d'un match du championnat anglais contre Leicester. — Natalie Mincher/SPP//SIPA

Le sujet des tenues blanches jugées inadaptées durant le cycle menstruel des joueuses avait été abordé durant l’Euro de football, cet été en Angleterre. Trois mois plus tard, le club de Manchester City vient justement d’annoncer mardi que les shorts de son équipe féminine ne seront plus blancs à partir de la saison prochaine, après que des joueuses ont souligné que cela pouvait être problématique quand elles ont leurs règles. « Du fait des remarques faites par des joueuses, et du thème sous-jacent des femmes qui ne souhaitent pas porter de shorts blancs quand elles ont leurs règles, nous avons décidé de changer les tenues à la disposition de nos joueuses », ont écrit Manchester City et son équipementier Puma.

« A partir de la saison 2023-24, nous ne fournirons plus de shorts blancs à nos sportives », ajoutent le club et l’équipementier, qui précisent vouloir « soutenir les joueuses et créer le meilleur environnement possible pour qu’elles se sentent à l’aise et qu’elles puissent évoluer à leur meilleur niveau ». Le sujet avait donc notamment été soulevé par l’attaquante de l’équipe d’Angleterre, Beth Mead, durant cet Euro remporté par les « Lionesses ».


West Bromwich et Stoke ont fait changer les shorts

Elle avait expliqué début juillet que la question avait été évoquée avec les représentants de Nike, le fournisseur des tenues de la sélection nationale. « J’espère qu’ils vont changer cela, avait confié Beth Mead. C’est très joli d’avoir une tenue toute blanche, mais parfois, ce n’est pas pratique quand on est dans cette période du mois. »

« Effectivement, ce n’est pas évident, avait abondé la capitaine des Bleues et de l’OL Wendie Renard, quelques jours plus tard, en conférence de presse. On s’adapte, on est des joueuses de haut niveau et malheureusement, ça fait partie de notre vie. » Avant Manchester City, West Bromwich Albion et Stoke, qui évoluent au troisième échelon du football féminin anglais, avaient annoncé, après consultation de leurs joueuses, que leurs shorts seraient désormais bleu marine et rouge.