Retraite de Federer : Djokovic « a du mal à mettre les mots » après l'annonce de Rodgeur

TENNIS Alors que le monde du tennis a rendu hommage au Suisse, Novak Djokovic reste étonnamment silencieux depuis l’annonce de la fin de carrière de l’homme aux 20 Grand Chelem

20 Minutes avec AFP
— 
Novak Djokovic et Roger Federer lors d'une cérémonie en l'honneur des anciens vainqueurs de Wimbledon, en juin 2021.
Novak Djokovic et Roger Federer lors d'une cérémonie en l'honneur des anciens vainqueurs de Wimbledon, en juin 2021. — Dave Shopland

Mise à jour : Novak Djokovic a finalement évoqué ce vendredi après-midi  « plus d'une décennie de moments et d'affrontements incroyables» avec Roger Federer vendredi sur Instagram, réagissant à l'annonce la veille de la retraite de la légende suisse du tennis.

« Roger, c'est difficile de vivre ça et de mettre des mots sur tout ce que nous avons partagé dans ce sport ensemble. Plus d'une décennie de moments et d'affrontements incroyables en souvenir », a écrit le Serbe sur le réseau social, 24 heures après l'annonce de la retraite de Federer.


Alors que l’annonce jeudi de la retraite de Roger Federer a suscité un torrent d’hommages dans le monde du tennis, Novak Djokovic est, vingt-quatre heures plus tard, l’un des rares joueurs à ne pas avoir encore réagi.

Le Serbe, l’un des grands rivaux du Suisse avec Rafael Nadal, n’a publié aucun commentaire sur ses comptes Twitter et Instagram, contrairement à l’Espagnol, qui a salué son « ami et rival » et confessé qu’il aurait « aimé que ce jour n’arrive jamais ».

Au sein du « Big three », Nadal et Federer ont souvent affiché leur amitié, malgré la rivalité sur les courts. Conjointement, ils ont aussi parfois pris leur distance avec Djokovic, notamment quand le Serbe avait annoncé en 2020 la création d’une nouvelle association de joueurs de tennis professionnels indépendante de l’ATP, ignorant les appels à l’unité de l’Espagnol et du Suisse.

Une relation plus distante qu’avec Nadal

Une relation de cause à effet ? Aucune évidence. Mais le silence de « Djoko » suscitait jeudi des débats sur les réseaux sociaux, et étonnait même les médias serbes, à l’image du quotidien Kurir. « Il manque le message de Novak à Federer », titrait sur son site Internet le journal, évoquant un « Nole toujours silencieux ».

Le dernier message sur Twitter du lauréat de 21 titres du Grands Chelems -soit un de plus que Federer et un de moins que Nadal- date du 30 août. Il s’agit d’un retweet du compte de son épouse Jelena annonçant des conférences sur la parentalité auxquelles elle doit participer fin septembre. Sur Instagram, les derniers posts du Serbe, il y a quelques jours, le montre à l’entraînement ou souhaitant un joyeux anniversaire à sa fille Tara, cinq ans.



Si les photos avec ses deux rivaux ou les allusions aux deux joueurs sont très rares sur ses comptes, il a toutefois tweeté fin juillet sur la prochaine Laver Cup (23-25 septembre à Londres), où il fera partie de l’équipe européenne composée de Roger Federer -qui y disputera sa dernière compétition-, Rafael Nadal et Andy Murray.

A l’image de Djoko, l’Ecossais est l’un des rares autres joueurs à ne pas avoir encore réagi à la retraite de Federer. Djokovic et Federer se sont affrontés à 50 reprises au total, le Serbe l’ayant emporté 27 fois (11 victoires à six en Grand Chelem).