Antoine Kombouaré: «On fait quand même un très bon match»

FOOT Malgré la défaite 3-0 de son PSG face l'OM, l'entraîneur parisien cherche à positiver…...

Propos recueillis par Alexandre Pedro

— 

Le Marseillais Gabriel Heinze et l’entraîneur du PSG Antoine Kombouaré, lors de la victoire de l’Olympique de Marseille (1-0), lors du match aller du classico, au stade Vélodrome, le 20 novembre 2009.
 
Le Marseillais Gabriel Heinze et l’entraîneur du PSG Antoine Kombouaré, lors de la victoire de l’Olympique de Marseille (1-0), lors du match aller du classico, au stade Vélodrome, le 20 novembre 2009.   — REUTERS/Philippe Laurenson

Malgré l'ampleur de la défaite, Antoine Kombouaré a vu un bon PSG dimanche soir face à Marseille. A l'entendre, on en oublierait presque que son équipe traîne à la 12e place du classement.

>> Un match à revivre en live comme à-la-maison en cliquant ici

Quel sentiment vous anime après cette large défaite?

Une énorme déception, beaucoup de frustration. On fait quand même un très bon match, mais on est tombé sur une équipe de Marseille insolente de réussite. Les Marseillais frappent cinq fois: il y  a une frappe à côté, sur les quatre autres il y a trois buts. C'est très dur. J'ai le sentiment qu'on a fait une très  grosse première mi-temps, mais on fait une petite erreur et il y a gros dégâts derrière.  C'est la différence entre une équipe en pleine confiance et une autre un peu dans le doute.  Le deuxième but marseillais est le tournant du match.… A la mi-temps, j'ai insisté sur le fait que notre prestation était énorme, qu'il fallait continuer comme ça. Ce deuxième but nous fait très mal. Edel fait une petite faute de main, Marseille est capable d'en profiter pour marquer. Et puis il faut voir que Mandanda a fait de superbes arrêts. Pour un gardien qui n'est pas en forme, c'est bien.

Comment jugez-vous la prestation marseillaise?

Je n'ai pas vu un grand Marseille, j'ai vu un Marseille réaliste. Je félicite l'OM, c'est une équipe en confiance et alors que nous, on doute. On est dans une période où on paye cash la moindre erreur. Je suis déçu pour les joueurs qui ne sont pas récompensés de leurs efforts.

3-0,  le score est très lourd quand-même?

Quand vous perdez 3-0 à domicile, quand on n'est pas au match, on se dit qu'on s'est fait manger. Mais je le répète, Cadré trois fois, deux buts.