Bouquet final à Vancouver... Dernière manif anti-Jeux...

VANCOUVER2010 Ce qu'il faut retenir de la dernière nuit olympique...

R.S.

— 

Le drapeau olympique flotte dans le stade de Vancouver, lors de la cérémonie de clôture des Jeux, le 28 février 2010.
Le drapeau olympique flotte dans le stade de Vancouver, lors de la cérémonie de clôture des Jeux, le 28 février 2010. — J.Young/REUTERS

De notre envoyé spécial à Whistler,

>> Retrouvez notre blog et notre Twitter

>> Et notre dossier spécial JO ici

>> Les plus belles photos des JO sont ici


Les Jeux sont terminés

Jacques Rogge a déclaré les jeux Olympiques d'hiver de Vancouver officiellement clos. Le président du CIO les a qualifiés d’«excellents et très amicaux». Rendez-vous à Socthi dans quatre ans. Evoquant auparavant Nodar Kumaritashvili, le lugeur géorgien tué à l'entraînement quelques heures avant la cérémonie d'ouverture, Jacques Rogge a assuré que la famille olympique garderait «à jamais» le souvenir de ce jeune homme et de son «rêve olympique brisé», longuement applaudi par les spectateurs debout. Il a également salué les Canadiens, pour leur «généreuse hospitalité» ainsi que les athlètes, qui les a «rendu fier». Côté français, c’est la biathlète Sandrine Bailly qui a été désignée comme porte-drapeau. Un petit clin d’œil pour celle qui vient d’annoncer qu’elle prenait sa retraite en fin de saison. Mais aussi pour une athlète qui aurait dû initialement porter le drapeau lors de la cérémonie d’ouverture.

Northug roi du fond
Quand il est en forme, le jeune Norvégien n’a pas de rival sur un circuit de ski de fond. Sur l’épreuve du 50km, s’est montré très rapide au sprint pour décrocher sa deuxième médaille d’or à Whistler. Il fut aussi expéditif en conférence de presse. «Petter est fatigué par sa course et le contrôle antidopage, alors trois questions et c’est tout.» Les réponses n’excèderont pas trois phrases. Beaucoup plus bavard, Vincent Vittoz, 13e de la course, est lui revenu sur sa dernière course aux Jeux. Toujours sans médaille. La triste fin d’une quête entamée il y a douze ans.

La dernière manif des JO
Ils étaient 150 à s’être réunis dans les rues de Vancouver pour protester contre les Jeux. Sauf que leurs slogans ont vite été étouffés par les fans de hockey, un peu plus nombreux et surtout plus bruyants. Dans le centre de Vancouver, les Jeux prennent fin, mais le contre-village n’a pas encore fermé ses portes.

Les hockeyeurs canadiens au sommet
C’était l’apothéose attendu de ces JO. La fête du Canada s’est terminée sur un quatorzième et dernier  titre olympique dans le tournoi de hockey. Le plus savoureux, le plus important aux yeux de tout un peuple descendu dans les rues et amassé dans les bars. Pour que ces Jeux soient pleinement réussi, il fallait bien cela...

Lire le reportage de notre envoyé spécial ici…

Le Canada sans rival au tableau des médailles
Au tableau des médailles, jamais un pays n'avait assomé la concurrence de la sorte. Avec 14 titres, les Canuck battent le record de titres obtenus lors d'une édition des Jeux d'hiver. A domicile, ils finissent en tête devant l'Allemagne et les Etats-Unis. La France se classe 12e avec seulement 2 médailles d'or mais 11 médailles au total. Le record de Salt Lake est égalé.