Byron Kelleher présente ses excuses

EN BREF Faute avouée à moitié pardonnée...

La rédaction sport

— 

Le Stade Toulousain, triple vainqueur de l'épreuve, affronte les London Irish, novices à ce niveau, samedi à Twickenham en demi-finale de Coupe d'Europe avec pour objectif de renouer avec les plus hautes sphères continentales qui lui échappent depuis 2005.
Le Stade Toulousain, triple vainqueur de l'épreuve, affronte les London Irish, novices à ce niveau, samedi à Twickenham en demi-finale de Coupe d'Europe avec pour objectif de renouer avec les plus hautes sphères continentales qui lui échappent depuis 2005. — Pascal Pavani AFP/Archives

 Le demi de mêlée du Stade toulousain, Byron Kelleher, a présenter ses excuses dans la Dépêche du midi. Le Néo-Zélandais est impliqué dans une rixe avec plusieurs personnes à la suite d'un accorchage vendredi.

De «faux amis»

«Quand on a commis une erreur, il faut savoir le dire, avoir le courage de se regarder en face et s'excuser, déclare le joueur. Nos voitures se sont accrochées. Jamais cela n'aurait dû prendre de telles proportions. Je me suis énervé bêtement. Surtout à cause de l'alcool et je me suis laissé entraîner par de faux amis...»

Kelleher et deux  «faux amis» qui l'accompagnaient lors des faits, sont convoqués le 28 octobre devant un tribunal de Toulouse. Le rugbyman répondra de l'accusation de conduite en état d'ivresse manifeste et de violences en réunion. Il devrait reprendre  l'entraînement en début de semaine prochaine.