Top 14: Le Stade Français relève la tête... Clermont prend les commandes...

RUGBY Tout ce qu'il faut retenir de la 6e journée du top 14...

R.S., avec agence

— 

L'ouvreur parisien Julien Dupuy (au premier plan), lors du match de Top 14 Stade Français - Castres, le 12 septembre 2009.
L'ouvreur parisien Julien Dupuy (au premier plan), lors du match de Top 14 Stade Français - Castres, le 12 septembre 2009. — B.Horvat/AFP
Les résultats de la 6e journée du Top14:

Vendredi:
Bourgoin - Perpignan 17 - 6

samedi:
Stade Français - Castres 44 - 18
Stade Toulousain - Albi 19 - 13
Montpellier - Toulon 21 - 20
Montauban - Brive 23 - 20
Biarritz - Bayonne 12 - 6
Clermont - Racing-Métro 30-22

Le classement du Top 14 est ici...

Le toilettage du Stade Français en milieu de semaine fait déjà son effet.  Le club parisien a renoué avec le succès pour la première sortie du nouveau duo d'entraîneurs Delmas-Faugeron en infligeant à Castres sa première défaite (44-18) de la saison, samedi à Jean-Bouin.



Les nouveau entraîneurs parisiens, officiellement «conseillers techniques», signent la première victoire bonifiée de la saison dès leur premier match en remplacement d'Ewen McKenzie et Christophe Dominici, remerciés après un début de saison chaotique.



Toulon chute à la sirène


Le Stade Français, qui recevra Bourgoin samedi prochain, stagne toujours dans les profondeurs du classement mais a sensiblement relevé la tête en inscrivant quatre essais et en faisant preuve d'une détermination retrouvée.

En revanche, les matchs se suivent et se ressemblent pour Toulon. Déjà battus à la dernière seconde la semaine dernière à Montauban, les Varois s'inclinent cette fois sur le fil sur la pelouse de Montpellier (21-20). Un essai de Thiery à la sirène a offert la victoire aux Héraultais, pourtant menés de 11 points à dix minutes de la fin du match.


Au classement, Clermont prend les commandes, grâce à sa victoire face au Racing Metro. Malmenés, les Auvergnats se sont appuyés sur la botte de Brock James, auteur de six pénalités, et deux essais de Domingo et Fofana pour enfincer les Parisiens dans les profondeurs du classement.