« 20 Minutes » a 20 ans : Comment notre logo s’est retrouvé sur le bateau vainqueur de la Transat Jacques-Vabre

PARTENAIRE PARTICULIER Pour ses 20 ans, « 20 Minutes » revient avec des personnalités, célèbres ou anonymes, sur les affinités qui les lient au journal, aujourd'hui Thomas Ruyant

Floreal Hernandez
— 
Thomas Ruyant et Morgan Lagravière à leur arrivée à Fort-de-France en vainqueur de la Transat Jacques-Vabre, le 25 novembre 2021.
Thomas Ruyant et Morgan Lagravière à leur arrivée à Fort-de-France en vainqueur de la Transat Jacques-Vabre, le 25 novembre 2021. — Pierre Bouras - TR Racing
  • Pour les 20 ans de 20 Minutes, une personnalité, célèbre ou anonyme, raconte sa relation particulière au journal et ce que ce dernier a changé dans son quotidien ou dans sa vie.
  • Aujourd’hui, on vous raconte comment est né et s’est construit le partenariat entre Thomas Ruyant et 20 Minutes​.

Des sourires, des bras levés, un fumigène craqué, une douche au champagne et le logo 20 Minutes. Mais que fait le sticker de votre journal préféré sur la bôme de Thomas Ruyant, vainqueur de la Transat Jacques-Vabre, le 25 novembre 2021 à Fort-de-France, aux côtés de Morgan Lagravière sur l’imoca LinkedOut ? Sachez que depuis 2019, 20 Minutes vogue sur tous les océans avec le bateau du skipper dunkerquois.

La rencontre entre votre titre de presse et le navigateur est banale : le suivi de son actualité sportive par nos journalistes du bureau lillois de 20 Minutes, notamment le Vendée Globe 2016 auquel Thomas Ruyant participe avec le bateau Souffle du Nord. Et puis les choses se sont accélérées avec la construction de son propre bateau pour participer au Vendée Globe 2020. « On avait un projet sportif différent pour lequel on cherchait un relais médiatique, explique Thomas Ruyant. 20 Minutes est une belle maison, un journal que tout le monde connaît avec une image de marque connue et reconnue. »

Une réunion à Paris, des échanges de mails et un partenariat est trouvé : un suivi médiatique pour la transat Jacques-Vabre 2019 en échange d’une visibilité sur le foiler avec le logo 20 Minutes sur le mât et le cockpit. « On a monté un truc sympa qui ne se fait pas dans le milieu de la voile. Ça permet d’aller plus loin dans les sujets, ça donne une proximité. » A tel point qu’un journaliste (on taira son nom mais on vous met son article en lien) a pris des baignoires d’eau sur la tête et rendu son petit-déjeuner lors d’une sortie en mer au large de Lorient.

Des stickers « 20 Minutes » pour la Route du Rhum 2022

Dans le deal, les deux signataires conviennent d’une priorité donnée à l’autre partie mais pas de contrôle sur ce qui est écrit ni d’exclusivité médiatique contrainte. Et si ce partenariat est aujourd’hui vainqueur d’une magnifique course transatlantique. Il a connu des débuts chaotiques avec une casse sur le pilote automatique au large d’Etretat alors que la Transat Jacques-Vabre 2019 venait de s’élancer du Havre. Une folle remontada plus tard, Thomas Ruyant, avec Antoine Koch, termine 4e. Si le bateau a changé de nom entre-temps – d’Advens Cybersecurity à LinkedOut, quand le groupe spécialisé dans la cybersécurité a décidé de mettre en avant un projet sociétal –, le skipper et 20 Minutes continuent l’aventure en 2020 pour le Vendée Globe et un tour du monde en solitaire conclu à la 6e place.

Les liens et la confiance créés permettent de renouveler le partenariat pour la Transat Jacques-Vabre 2021. « On se connaît bien maintenant, souligne Thomas Ruyant, ça permet des sujets plus construits, plus poussés. » Et de savourer une victoire en commun en Martinique, le 25 novembre dernier. Mais reconnaissons-le, tout le mérite de choisir le bon cap ou de pousser LinkedOut à plus de 30 nœuds revient à Thomas Ruyant et Morgan Lagravière.

Et « comme l’histoire se déroule bien », dixit Thomas Ruyant, l’imoca va garder ses stickers 20 Minutes pour la Route du Rhum 2022 qui s’élance de Saint-Malo, le 6 novembre.