Montpellier : Pour les mondiaux de patinage, Nell Méjean a créé une mascotte « attachante, mais redoutable sur la glace »

EMBLEME « 20 Minutes » a rencontré Nell Méjean, la créatrice de la mascotte des Championnats du monde de patinage artistique, qui se déroulent jusqu'à dimanche à la Sud de France Arena

Nicolas Bonzom
Loulou la loutre et sa créatrice, Nell Méjean
Loulou la loutre et sa créatrice, Nell Méjean — N. Bonzom / Maxele Presse
  • C’est Nell Méjean qui a dessiné Loulou la loutre, la mascotte des Championnats du monde de patinage artistique, qui se déroulent jusqu’à dimanche à Montpellier.
  • Cette étudiante de 20 ans de l’Ecole supérieure des métiers artistiques l’a imaginée comme une compétitrice, « attachante, mais redoutable sur la glace ».
  • « Je la trouve magnifique ! », se réjouit de son côté Nathalie Péchalat, ancienne championne et présidente de la Fédération française des sports de glace.

Cette loutre, c’est un véritable triple axel dans la carrière de Nell Méjean. Cette étudiante de l’Esma, l'Ecole supérieure des métiers artistiques, a dessiné Loulou, la mascotte des Championnats du monde de patinage artistique, qui se déroulent jusqu’à dimanche, à la Sud de France Arena, à Montpellier (Hérault).

« J’avoue que je n’ai pas réalisé tout de suite ! », sourit la Montpelliéraine, dont la créature a été choisie parmi une vingtaine d’autres projets, des félins, des coqs ou des personnages humains, portés par ses camarades. « Elle va être vue partout dans le monde, c’est beaucoup d’émotion. » D’autant que le patinage artistique, c’est « un sport, mais c’est de l’art, aussi », confie-t-elle. C’est exactement ce qui anime cette jeune femme de 20 ans, ancienne championne de tennis, et férue de design graphique.

Le béret et la marinière, des clichés ?

Si c’est une loutre sur patins qui a remporté l’adhésion des organisateurs, c’est parce qu’elle présente, note Nell Méjean, des valeurs communes avec les patineurs. D’abord, c’est un « symbole d’eau, ce qui la ramène à la glace ». Mais surtout, « c’est une compétitrice, elle s’amuse avec ses proies, avant de les emmener dans les profondeurs, confie l’étudiante, ancienne championne de tennis. Mais elle est aussi très mignonne, avec son regard et ses petites pattes. Attachante, mais redoutable sur la glace. »

L’étudiante montpelliéraine a affublé sa mascotte d’un béret bleu, d’un foulard rouge et d’une marinière, incontournables symboles français. « Au premier abord, on pourrait penser que ça fait un peu cliché, mais c’est justement sur ça qu’il faut mettre l’accent, confie Nell Méjean. Ce sont des championnats du monde qui ont lieu en France, et les étrangers assimilent la France à ces accessoires : le béret, le foulard, la marinière. Loulou, elle est fière d’être Française et de représenter son pays. »



« Je la trouve magnifique ! »

Nathalie Péchalat, la présidente de la Fédération française des sports de glace, est la première fan de Loulou la loutre. « Je la trouve magnifique, confie l’ancienne championne de danse sur glace à 20 Minutes. Je l’ai encore croisée à l’instant dans le couloir, et à chaque fois, elle m’émeut ! J’aime ses qualités d’agilité, de confiance, et en même temps, elle est espiègle, maline, dans le bon sens du terme. » Et en plus, la loutre, qui raffole des eaux douces d’excellente qualité, c’est un symbole de l’engagement écoresponsable de la fédération, note Nathalie Péchalat.

Cette mascotte, que l’on verra sur les télévisions du monde entier et qui sera déclinée dans des tas de goodies (dont des peluches), a donné à Nell Méjean « confiance » en son rêve, « continuer dans le design graphique ». « Je ne vais pas m’arrêter là ! »