Record du monde : Le Niçois Arthur Guérin-Boëri enregistre un nouvel exploit en nageant 105 m sous la glace d’un lac gelé en maillot

A L'EAU Le quintuple champion du monde a effectué la plus longue distance jamais nagée en apnée à l’horizontale, vêtu d’un simple maillot de bain dans une eau à 0,7 °C

E.M. avec AFP
Arthur Guérin-Boëri, 36 ans, vient de réaliser un record du monde en apnée dynamique sur 120 m dans un lac à 0° C en Finlande avec une combinaison de 2 mm
Arthur Guérin-Boëri, 36 ans, vient de réaliser un record du monde en apnée dynamique sur 120 m dans un lac à 0° C en Finlande avec une combinaison de 2 mm — O. Morin / AFP

Il l’avait annoncé en mars 2021 juste après avoir réalisé le record du monde sous glace en combinaison et il l’a fait : Arthur Guérin-Boëri enregistre un nouvel exploit en effectuant la plus longue distance jamais nagée en apnée à l’horizontale vêtu d’un simple maillot de bain dans une eau à 0,7 °C.

En nageant 2’ 27” dans un lac gelé du Canada, à Wakefield, le Niçois de 37 ans est devenu le premier apnéiste, hommes et femmes confondus, à atteindre les 105 mètres à la brasse (sans palme) en maillot. Dimanche, le quintuple champion du monde a établi un record à 90 m, première marque mondiale masculine officielle mais il avait dans son viseur le record absolu détenu par la Finlandaise Johanna Nordblad, soit 103 m (le 18 mars 2021 en Finlande).

Une préparation de deux ans pour réaliser ce record

« C’est abominablement dur, c’est flippant. Ce n’est pas lié qu’à la couche de glace au-dessus de la tête mais aussi aux réactions physiologiques d’une apnée longue dans une eau glacée. Le corps réagit très fort », avait-il expliqué avant de partir pour le Canada. « En maillot, les morsures du froid sont sans commune mesure et on glisse beaucoup moins », avait ajouté l’apnéiste qui s’est entraîné pendant deux ans pour réaliser ce record.

Selon le Dr François Raoux, son cardiologue du sport, le sportif « a des capacités respiratoires qui, avec le travail qu’il a fait, sont au-dessus des normes. Et en apnée dynamique, il faut savoir nager vite et avoir la puissance suffisante pour faire cette distance en moins de temps possible. Il a le bon morphotype pour ça ».

Prochain objectif pour le recordman ? L’apnée en profondeur.