Open d'Australie : Nadal dans la légende après cette remontada, la finale contre Medvedev à revivre en direct

TENNIS Finale de rêve à Melbourne entre le meilleur joueur actuel et celui qui peut devenir le meilleur de l'histoire en cas de victoire

J.L.
— 
Rafael Nadal, à un set du mythique 21e Grand Chelem.
Rafael Nadal, à un set du mythique 21e Grand Chelem. — Martin KEEP / AFP



Allez je vais couper, merci à tous d'avoir partagé ce moment d'histoire du tennis. La bise et à tout de suite sur le hand
15h35 : Au tour de Rafa. Il commence par féliciter Mdevedev. «Aucun doute sur le fait que tu remportes ce trophée un jour. Ca a été un des matchs les plus émouvants de ma carrière, le partager avec toi a été un honneur». Nadal explique qu'il ne sait aps s'il allait pouvoir venir en Australie il y  a u mois et demi. «Je ne vous remercierai jamais assez, merci pour votre énorme soutien. Ca restera dans mon coeur pour le reste de ma vie».

L'Espagnol a l'habitude des discours de victoire, ça déroule. Allez on file sur le handball, c'est par ici ne m'abandonnez pas !

15h25 : Medvedev toujours classe dans ses discours d'après-match. «Je pensais que tu serais au moins un tout petit peu fatigué», lance-t-il à Rafa en plaisantant. «On a fait de notre mieux, il y a aura d'autres victoires». Des remerciements pour son équipe, sa femme, ses parents, sa soeur. Quel homme.
15h18 : Daniil KO sur sa chaise, le regard dans le vide. On va rester un peu pour la cérémonie avant de basculer sur le handball. Je vais juste avaler un truc vite fait
15h15 : Que s'est -il passé ? Je ne sais pas. Comment Nadal a pu gagner ce match ? Je ne sais pas ? Comment Medvedev ne va pas égorger des bébés chatons en rentrant ce soir ? Je ne sais pas
15h12 : LE PLUS GRAND DE L'HISTOIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
15h12 : TROIS BALLES DE MATCHHHHHHHHHHHHHHHH. 5h24
15h11 : DEUX POINTS DU MATCH. JE L'AI DEJA DIT MAIS JE M'EN FOUS
15h09 : BRRRRRRRRRREAK RAFA ENCOOOOOOOOOOOOOOOORE
15h08 : LES BOULICHES DE DANIIL. SERVICE GAGNANT. MAIS IL Y EN A UNE AUTRE
15h07 : LA COURSE DE RAFA MAIS COMMENT FAIT-IL ???????? Il va chercher une amortie du bout du monde pour s'offrir une nouvelle balle de break. Complètement irrationnel ce match désormais.
15h05 : Le Russe qui revient alors qu'il était quasiment mort. Il fait craquer Nadal en revers. On est dans la 25e dimension là. 5-5.
15h03 : MAIS NON. MAIS NON. MAISZKODNZKNZQJKFHJQSOKHJFKOSHFJKS
15h02 : ET DANIIL QUI RETROUVE SON REVERS. BALLE DE 5-5
15h01 : La double faute il est humain comme nous. 30-30.
14h59 : DEUX PETITS POINTS
14h57 : NADAL VA SERVIR POUR LE MATCH LES AMIS.
14h55 : AH OUI D'ACCORD RAFAEL. Il vole sur le terrain alors que le type joue depuis cinq plombes. Coup droit gagnant en bout de course. On dirait un jeu vidéo.
14h53 : UN JEU DE LA VICTOIRE . Il fait jouer le coup de plus au Russe qui a les jambes raides comme des piquets. 5-3.
14h51 : Dans la zone Rafa. Amortie fabuleuse. Mais Dnaiil répond avec un passing croisé délicieux. 30-30, ça joue au tennis encore là.
14h49 : CINQ HEURES DE JEU. CINQ HEURES.
14h46 : Jeu blanc Medvedev. Nadal avait besoin de reprendre son souffle. Nous aussi. 4-3.
14h43 : QUEL HOMME CE RAFA MAIS QUEL HOMME. 4-2. ON Y VA TOUT DROIT
14h40 : Deux services extérieurs pour permettre à Nadal de revenir à égalité une nouvelle fois. Quelle tension incroyable sur ce jeu de service. On sent bien que si le Russe le fait pas c'est presque fini...
14h37 : BALLE DE 3-3 KDPQJFKOQDFJQDKFJQDKGJDKGJD
14h35 : DEUX JEUX DU BONHEUR ETERNEL DANS UN POINT. DEUX PETITS JEUX ? L'Espagnol a mis es grosses pognes sur le match. Que peut-il lui arriver ? Je ne vois pas (oui je disais la même chose dans le sens inverse il y a deux heures je sais)

>>>> UPDATE PAS DU TOUT. Medvedev se bat comme un lion et revient à 40-40. xcusez-moi je sais plus ou donner de la tête.

 

14h30 : IL EN PEUT PLUS LE RUSSE IL VA DEMANDER GRÂCE !!!! Déposé sur l'aire d'autoroute par ce nouveau coup droit gagnant de sa majesté Rafa Nadal.
14h28 : OH LE CONTRE OH LE CONTRE MAMA MIA !!!!!!!!!! Nadal prend les devants dans ce dernier set sur une sacoche de coup droit mémorable. Du Vintage Rafa. Plus on joue, plus il est fort. 3-2.
14h26 : BALLE DE BREAK RAFA BALLE DE BREAK RAFA BALLE DE BREAK RAFA
14h25 : Nadal et les cinquièmes set, on pourrait en faire un oeuvre d'art

 


 

14h23 : Réponse de Rafa, pépouze lui aussi sur son jeu même si cette perte de cheveux semble s'accélérer pendant le match. Pas envie de voir son crâne chauve à 50 ans, je sis pas prêt. 2-2.
14h20 : Jeu blanc pour Daniil qui a retrouvé son service qui s'était barré en vacances à Punta Cana. Nouvel appel au kiné pour se faire masser au chagement de jeu. En face Rafa semble capable de jouer trois jours.
14h17 : J'aurais pas mis un kopeck sur ce scénario, ni dans le fait de constater que le joueur le plus frais des deux est clairement l'Epsagnol depuis un petit moment. Avec dix ans de plus, tout à fait
14h15 : Allez c'est tenu. A toutes fins utiles sachez qu'en Australie, c'est la règle du super tie-break qui prévaut dans le dernier set. Soit un tie-brreak de 10 points à 6-6 Partout si on en est encore là. Ce sera donc difficile d'aller chercher les 5h53 de lafinale de 2012, même si c'est encore faisable
14h14 : Il s'en sort grâce à une bone rafale au service. Mais il faut encore finir le travail. 40-40, de plus en plus pataud sur les déplacements quand même je trouve.
14h13 : Déjà en difficulté Daniil après deux mauvais choix en revers. Balle de break d'entrée de dernière manche...
14h08 : Medvedev de retour avec son petit sac Lacoste. Il a eu le temps de faire le point aux vestiaires. Et c'est lui qui repart sur son service. Par une double faute
13h59 : ON Y EST CINQUIEME SET QUEL PANARD LES MINUTOS MÊME SI J'AI TOUJOURS PAS MANGE AMENEZ MOI UN PANIER REPAS
13h57 : DEUX POINTS MESSIEURS DAMES. DEUX POINTS.
13h55 : Il est là notre Raspoutine préféré. Toujorus grognon,mais  jamais vraiment battu. Rafa va devoir aller chercher le cinquième set sur un dernier jeu de service à hauts risques.
13h53 : BALLE DE SET IL EST EN TRAIN D'EN FAIRE DU PAPIER MÂCHE !!!!!
13h49 : Et si on mettait une claque à Daniil sur chaque amortie tentée alors que c'est la pire idée du siècle ? Balle de break sauvée à cause de ce choix totalement incompréhensible. 5-3
13h47 : Un mars et un coca pour Rafa svp. Pelletée de fautes direstes au pire moment, petit trou physique côté Nadal alors qu'on passe la barre des quatre heures de jeu, la routine même à 35 berges?
13h45 : C'est vous dire d'où reviendrait Nadal. Il n'a pas remonté deux sets en Grand Chelem depuis Wimbledon en 2007.

 


 

13h44 : Enfin un jeu facile pour Medvedev, tout le monde a besoin de reprendre son souffle, même le surhomme en violet. 4-3 Nadal.
13h41 : Mais il voir trouble ou quoi Daniil ? Deux fois de suite à jouer du côté ou se tient Rafa qui n'en croit pas yeux se tirer ce passing de revers improbable. 4-2.
13h38 : OUI MONSIEUR RAFAEL NADAL. DON RAFAEL NADAL . Le petit passing revers délicieux glissé après un échange d'environ trois jours et demi. 3-2 pour l'Espagnol, break en poche.

 


 

13h37 : LA SEPTIEME. OUI PARFAITEMENT.
13h35 : ET DEVINEZ QUOI ? UNE SIXIEME
13h35 : UNE CINQUIEME MAIS OUI
13h33 : MAIS VOUS SAVEZ QUOI ? IL Y EN AURA UNE AUTRE
13h32 : EST-CE QU'ELLES SONT TOUTES LES TROIS SAUVEES ? TOUT A FAIT. Même si le coup droit décroisé maison de Rafa est pas loin d'accrocher la ligne sur la dernière.
13h30 : ET 0-40 DERRIERE. J'ai renoncé à comprendre le sens de ce match. Nadal retourne Medvedev comme si c'était ma fille de six ans qui servait.
13h28 : TROP LONG RAFA CE COUP DROIT !!!! Medvedev sert le poing et il a bien raison. On pensait que l'Espagnol avait fait le plus dur, mais pas du tout. 2-2.
13h27 : Nouvelle balle de break pour le Russe. Il est à 4/15 seulement. Ca se joue là aussi la remontade en cours de la légende espagnole.
13h25 : Il n'a pas l'air plus atteint que ça non plus, si j'en crois ces deux derniers points rondement menés. 15-30, Rafa de nouveau en galère, mais derrière un coup droit de mutant malgré la défense impayable de Medvedev.
13h22 : Arrivée du physio côté Medvedev. Si en plus en il se fait rouler dessus physiquement je sais plus quoi vous dire. En tout cas ça n'a pas duré longtemps.
13h20 : LA DOUBLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! NADAL PASSE DEVANT. PINCEZ-MOI.
13h17 : ET LES VASES COMMUNICANTS. Deux balles de break Nadal, ça devient n'importe quoi. Le match est très équilibré désormais et dés que les premières ne passent pas, les dex sont en danger.
13h15 : LE MUR DE MANACOR . Même à 72 ans personne peut aller le chercher sur le ring. L'Espagnol prend son service malgré un pourcentage de premières proche du néant. 1-1.
13h12 : Et la deuxème sur un faute de revers inhabituelle du Russe. Ca commence à faire beaucoup d'occazes manquées si on se rappelle ce jeu à 0-40 sur le set précédent...
13h10 : POUAH LE COUP DE CANON DE RAFA. Coup droit au dessus de l'épaule d'une puissance phénoménale pour sauver cette balle de break.
13h08 : Aie la double de Nafal. Ca faisait longtemps. 15-30, petite ouverture pour le Russe qui s'est bien calmé, comme à son habitude.
13h02 : Medvedev a passé l'interruption à se plaindre à l'arbitre à propos de l'attitude du public. Sa façon à lui se de remettre dedans, ne pas s'inquiéter outre-mesure. Il prend son premier jeu de service malgré une frayeur à 30-30. 1-0
12h57 : NADAL SORT DE LA TOMBE. TROISIEME SET POUR L'ESPAGNOL. COUREZ RECHARGER LES BATTERIES ON EST LA JUSQU'A CE SOIR.
12h56 : DEUX POINTS DU SET
12h54 : OUI LE PASSING ELEPHANTESQUE !!!!!!!!! Nadal va servir pour le set un peu par miracle après avoir été proche de la rupture tout à l'heure. Deux ou trois mauvais choix de Medvedev et voilà que ça peut encore se prolonger...
12h52 : OH LA FAUTE HENAURME DE DANIIL. DEUX BALLES DE BREAK ALERTE ROUGE POUR LE RUSSE
12h49 : Allez ça passe grâce à une première balle Ivanisevicienne. 4-4. Medvedev a doublé son stock de fautes directes en un seul jeu.
12h46 : Première fois depuis deux heures que Rafa choisit le bon côté sur son coup droit penalty. Soulagement général en tribunes; 15-15.
12h44 : Oui mais derrière deux coups gagants incroyables. Un moment que Nadal ne s'est pas procuré une balle de break. Peut-être une sur le premier jeu du set, mais je ne rappelle plus comment il perd le point. 4-3 Medvedev
12h41 : OH LA BOULETTE DE DANIIL. Il avait encore parfaitement manoeuvré Nadal jusqu'à en faire sa chosse au filet, mais il rate le plus facile. 30-30.
12h38 : QUEL COMBATTANT QUAND MÊME . Il est dans les cordes, face à un gars plus fort que lui et sans presque aucune chance de revenir, mais il s'arrache comme un junior. Nadal revient à 3-3 à l'issue d'un échange de maboules.
12h35 : OUI MON RAFA !!!!!!!! Sauvées avec le coeur plus qu'avec le tennis. Disons que Daniil a cherché à faire le point un peu trop vite à chaque fois. Le public est en transe, même si la remontada est encore loin.
12h32 : ET NADAL QUI SE TROMPE ENCORE. A moins que ce soit le Russe qui n'attire toutes les balles tel un aimant. Trois balles de break, ça sent l'hallali...

 


 

12h30 : Je vois pas comment Nadal peut s'en sortir; il avait l'occasion de commencer ce jeu devant et Medvedev lui sort un passing depuis les vestiaires. Ca déroule derrière. 3-2
12h25 : On assiste à une sorte de cessez-le-feu provictoire. Chacun prend son service sans faire d'histoires. Les deux ont besoin de souffler un peu
12h22 : C'est vrai que cette stat interpelle pour Rafa. Le signe d'un certain déclassement ?

 


 

12h19 : Jeu tranquille pour le Russe, qui fait la course en tête avec une belle qualité de service de nouveau. 2h30 de jeu, il tient le bon bout. 2-1.
12h15 : Un peu de sursis pour Rafa qui était mené 0-30. S'agirait quand même de me laisser aller manger à un moment lees gars.
12h12 : Les statistiques donnent 4% de chances de l'emporter pour Rafa. Allez mettons 10% parce que c'est le plus grand compétiteur de l'histoire. Mais pas beaucoup plus.
12h10 : J'ai oublié de vous parler de la brève incursion d'un spectateur en fin de deuxième set. On n'a pas eu le temps de voir la pancarte puisque l'importune a été rapidement maîtrisée, mais elle tenait une bannière sur le thème des réfugiés.

 


 

12h05 : Nan mais là c'est trop. Passing incroyable de Medvedev sur son meilleur coup en revers. Là ou c'est sur pour l'Epsagnol c'est qu'il subit ce qu'il a tant fait subir à ses adversaires dans sa carrière. Aujourd'hui il n'y a pas meilleur défenseur sur le circuit que le vainqueur du dernier US Open. 1-0
11h58 : Bref. Deux manches à rien pour Medvedev. Si Nadal s'en sort aujourd'hui c'est le GOAT all time.
11h57 : Dans les cordes à 5-3 dans ce tie-break, et là voilà ce qui se passe

>> Passing de coup droit gagnant dans les pieds

>> Défense de mutant pour poussser Rafa à la faute au filet

>> Amortie sortie de nulle part à 5-5

>> Passing de rever en bout de course après un échange interminable sur la balle de set. 

11h55 : MAIS C'EST UN MONSTRE BORDAYL. QUEL DINGO CE DANIIL
11h53 : QUEL HOMME DANIIL QUEL HOMME. Il est parti jusqu'à Vladivostock pour aller repêcher cette montée de Rafa. 5-5.
11h50 : OH CE RETOUR DE MARTIEN. Nadal montait pour s'offrir trois balles de set mais le passing plongeant de coup droit de Medvedev est splendide. 5-4
11h48 : Les deux se jettent au filet tour à tour, et son récompensées de leur audace. Notamment Nadal qui réussit une volée amortie magistrale après un coup de canon du Russe en coup droit. 3-3.
11h45 : OH PAS BELLE CETTE VOLEE DANIIL. Le secteur de jeu qu'il maîtrise le moins, c'est de la roulette russe à chaque fois (vous l'avez ?). 2-1 Nadal.
11h42 : Pouah ce qu'il lui met en fond de court le Russe. Nadal sort des défenses de peshmerga et pourtant il est trop loin sur ce dernier revers. TIE BREAK.
11h38 : CA TIENT. Le cri de rage de Nadal après un immense revers gagnant long de ligne. 6-5 pour l'Espagnol ui met tout ce qu'il a dans l'arène, il sait que ça se joue maintenant pour lui.
11h35 : Pfiouuuuuuuuu ce smash de Rafa était pas clair du tout mais il s'en sort de justesse. 40-40. Les deux galèrent physiquement, ça part à la faute très vite.
11h33 : 30-30. Vous la sentez la pression sur les épaules de bison de Rafa ?
11h30 : Beaucoup trop de fautes pour Nadal. 32 déjà. Beaucoup en raison de la couverture de terrain stratosphérique du Russe, certes, mais ça reste trop.
11h28 : Jeu sans histoire, petite baisse de tension des deux côtés. 5-5, on va vite savoir si Nadal a encore une petite chance de gagner ce match.
11h24 : LA CINQUIEME ? C'était celle de trop. Jeu de titan qui bascule côté russe; Une seule balle de set pour l'Espagnol qui n'a pas trop de regret à avoir sur le point en question. Mais rien n'est perdu, Medvedev doit encore gagner son service pour revenir à 5-5
11h21 : LA QUATRIEME ? NO PROBLEM. Un pétron au service. Nouvelle égalité, mais toujours pas de balle de set pour Rafa.
11h18 : LA TROISIEME AUSSI. Quel amorti de patron. Une belle manière de sanctionner le postionnement de Medvedev, toujours très loin de sa ligne de fond;
11h15 : LES COJONES DE RAFA . Deux balles de break sauvées sabre au clair comme un grand garçon. Sur un fil, mais ce deuxième set n'est pas si loin de basculer en sa faveur.
11h14 : POPOPOP MEDVEDEV. Quelel séquence de revers, il a fait courir Nadal jusqu'en Andalousie avant de lu idemander de revenir et de faire le plein. Balle de 5-4...
11h12 : MAIS POURQUOI RAFA ? Pourquoi ce smash dans le filet et ce coup droit dans la baie de Mebourne? 0-30, ça sent le nouveau retour de nulle part de Daniil
11h07 : MAIS OUI RAFA QUI REBREAKE !!!!! Je peux vous dire que ça joue au tennis en ce moment. Medvedev est toujours un peu au-dessus mais Rafa commence à lui grignoter le cerveau avec ses variations à l'échange. 5-3.
11h02 : QUAND DANIIL PAS CONTENT DANIIL TROP FORT . Le Russe se remet dedans d'un coup, avec un revers long de ligne gagnant à encadrer au Louvre. Débreak immédiat sans se décoiffer. 4-3.
10h59 : Nadal s'autorise un jour de CP sur le service du Russe. Ce n'est plus l'enjeu de cet set, puisqu'il lui faut désormais tenir deux fois sur son service pour revenir à une manche partout. Concentrons-nous sur l'essentiel.
10h55 : Jeu blanc derrière. Ne jamais douter du fighting spirit de Nadal. A part une fois ici même contre Djokovic, je l'ai jamais vu se prendre trois sets en finale sans offrir un combat de gadiateurs à la foule. 4-1
10h53 : ET VOILA LES AMIGOS !!!!! Retour profond de l'Ibère, et Daniil envoie une saucisse en revers, pourtant son meilleur coup. 3-1 Nadal. L'ovation de la Rod Laver Arena qui a choisi son champion.
10h52 : OH OUI RAFA CE PETIT SLICE DE FENNEC !!!!! près un échange de 1543 coups, le Russe finit par plier. Deux balles de break pour l'Espagnol, qui lit mieux le service adverse.

 

 

10h50 : Deux cadeaux de Medvedev. 0-30. ALORS PEUT-ETRE ????
10h48 : Un peu présompteux de dire que c'est en train de tourner mais disons que Nadal est un peu plus solide à l'échange. Deux jeux de service sans avoir une bale de break à sauver, c'est un petit évènement. L'Espagnol se rafraîchit comme il peut, on sent quand même que la chaleur le touche.
10h45 : L'analyse statistique du premier set permet de nuancer un peu la qualité du match de Medvedev. C'est surtout Nadal qui donne beaucoup. 19 fautes directes, moins de 50% en première balle, ce ne sont des chiffres dignes de lui.

 

10h40 : Par contre toujours pas la queue du début d'une ouverture sur le service du bombardier moscovite. 1-1.
10h35 : Allez enfin un jeu sans trop de souffrances pour Nadal, qui doit sacrément cogiter quand même, sachant que la dimension mhysique d'un long combat ne le favorise plus comme avant. Les années passent pour tout le monde. 1-0
10h30 : ALLEZ LE SET IN THE POCKET POUR DANIIIL. Il a fini par dégoûter Nadal qui rate quelques volées faciles alors que c'est clairement sa planche de salut s'il veut s'en sortir dans cette finale. 6-2.
10h27 : DOUBLE BREAK RIEN DE VA PLUS. Le service-volée trop long de Rafa qui ne sait plus où il habite. Il peut déjà tirer un trait sur cette manche le taurillon de Manacor.
10h25 : Deux double fautes de rang pour Nadal, clairement dans le dur. Pas un point tranquille à se mettre sous la dent. Melbourne pousse mais même quand le Majorquin pilonne la défense adverse, il se fait passer en fin d'échange. 0-40...
10h20 : Puis alors le pourcentage de Medvedev au service avec la vitesse de Karlovic, laisse-tomber, il n'y a rien à faire pour le moment. 4-2 pour le numéro 2 mondial, malgré deux coups droits lasso de toute beauté de Rafa dans le jeu
10h18 : BREAK MEDVEDEV. On le sentait venir, comme on dit. Nadalito se fait manger en fond de court, il faut qu'il le trouve le moyen d'aller plus rapidement au filet, parce que le Russe peut jouer 5 heures comme ça. 3-2
10h15 : Nadal encore sous pression. 0-40. Il transpire comme un boeut avant l'abattoir. Il va sortir de cette journée avec 10 kg de moins, littéralement. IL me semble que Moya, son entraîneur, avait révélé après le quart qu'il avait perdu 4 ou 5 kg contre Shapovalov.
10h13 : Par contre le père Daniil il a pas du tout prévu de monter au filet à part avec un pistolet sur la tempe. Rafa lui fout des slices casse-pattes pour le fatiguer à la longue, sans effet pour le moment. 2-2.
10h08 : L'Espagnol qui s'en sort grâce à la qualité de sa volée, grandement sous-côtée dans le game. Mais déjà 20 minutes pour prendre deux jeux de service. On est partis pour la journée, préparez-vous un petit snack pour midi. 2-1.
10h05 : OH NADAL EN FEU !!! Mené 0-30, il sort un passing miraculeux et une une séquence au filet digne du Mc Enroe pour revenir à hauteur. Mais il y aura quand même une balle de break à sauver
10h : Premier échange incroyablement long et intense du match. Perso j'aurais déjà vidé ma jauge physique là-dessus, et encore, celle d'avant quand j'avai pas la cheville en vrac.

 


 

9h56 : Medvedev remporte son service grâce à cinq premières. La clé du match selon moi. Contre Auger-Aliassime en quarts il avait eu beaucoupd e mal àt rouver son rythme sur c coup et ça avait failli lui coûter l'élimination. 1-1.
9h50 : Premier jeu déjà tendu pour Nadal, fortement encouragé par le public. Medvedev encore plus loin de sa ligne de fond que Richard Gasquet les meilleurs jours. Et pourtant il remet tout sans jamais se fatiguer.
9h45 : On y est messieurs. J'annonce les 5 heures de jeu j'espère que j'aurai le temps de manger avant le match de handball pour la 3e place tout à l'heure. NOT REALLY SURE. Qqes images de leur finale commune en 2019. Déjà une formidable résistance du Russe qui n'avait pas encore le niveau qu'il a aujourd'hui.

 

 

9h35 : Salut tout le monde, ça se met tranquillement en place à Melbourne où Rod Laver et Jim Courier viennent de déposer le trophée sur le court. On attend les deux joueurs d'un moment à l'autre, avec pour patienter un best of des déclas les plus WTF de Daniil Medvedev depuis le début du tournoi sur Eurosport. Je vous avoue sans peine qu'à 20 minutes on kiffe partciulièrement la personnalité foldingue du Russe. On lui avait consacré un podcast d'ailleurs, que je vous partage

 

C’est un match qui peut nous amener à l’heure du brunch pour les teufeurs du samedi soir. A ma gauche, Rafa Nadal, le plus grand matcheur de l’histoire de ce sport, en quête d’un record impossible, celui du plus grand nombre de Grands Chelems dans l’escarcelle (21). A ma droite, Daniil Medvedev, le plus grand allumeur du circuit, en pleine bourre depuis son triomphe à l’US Open, où il avait déjà claqué le beignet d’un monstre de ce jeu qui lorgnait le 21e titre, un certain Djokovic. Comment ce rendez-vous pourrait-il ne pas accoucher d’un sommet du jeu, peut-être à la hauteur de la gigantesque finale de 2012, 5h53 de combat homérique entre Nadal et Djokovic ? Franchement, on ne voit pas.

 

» Début des bombardements à 9h30, ne vous levez pas trop tard les minutos