L'ESBVA a fait pschitt

— 

Elles y croyaient dur comme fer, mais le rêve est passé. Ce week-end, l'ESBVA s'est incliné à domicile contre Tarbes (63-77), en demi-finale aller de la Ligue féminine. Plus que le score, c'est la manière qui a déçu. « On a expédié les affaires courantes. On a perdu avec le déshonneur », tranche Abdou N'Diaye, l'entraîneur.

Rien n'est perdu, puisque le match retour aura lieu mercredi. En attendant, le club a déjà annoncé le visage de l'équipe l'année prochaine, avec notamment le retour attendu d'Emilie Gomis et les départs de Florence Lepron et Fatimatou Sacko vers... Tarbes. W

A. M.