Amaury Leveaux «écoeuré» par les combinaisons et le record de Bernard

NATATION Le Mulhousien ravive la polémique autour de l'utilisation des combinaisons nouvelle génération...

A.P. avec Agence

— 

Dans un sprint magnifique, Amaury Leveaux a devancé la star française Alain Bernard pour lui dérober son record d'Europe sur 50 m nage libre (21.38) et prendre enfin sa place parmi les tout meilleurs mondiaux, lors des Championnats de France, samedi à Dunkerque.
Dans un sprint magnifique, Amaury Leveaux a devancé la star française Alain Bernard pour lui dérober son record d'Europe sur 50 m nage libre (21.38) et prendre enfin sa place parmi les tout meilleurs mondiaux, lors des Championnats de France, samedi à Dunkerque. — Denis Charlet AFP

Sans s'en prendre personnellement à Alain Bernard, Amaury Leveaux, vice-champion olympique du 50 m libre, a trouvé «écœurant» le record du monde du 100 m libre réussi par le champion avec une combinaison en cours d'homologation, jeudi lors des Championnats de France.

Muet depuis le début de ce rendez-vous montpelliérain, le Mulhousien dit mal vivre le flou artistique autour des nouvelles combinaisons. «Voir des nageurs améliorer leur record comme ça. Ce ne sont plus des centièmes mais presque des secondes. Constate l’élève de Lionel Horter.  Sans m'en prendre à Alain, je trouve écœurant que la Fédération et la Fina acceptent qu'une personne nage une demi-finale avec une combinaison non homologuée. Il bat un record du monde. Je suis content pour lui et je le félicite, mais c'est écœurant».

Hésitant entre rancœur et ironie, le grand blond se demande où est-ce que la vague des records va s’arrêter. «J'ai toujours mon record d'Europe (50 m libre). Mais vu ce qui se passe, mon record est un temps régional. . Il faut trouver des règles. Il y a des nageurs qu'on n'imaginait pas entrer un jour en équipe de France et là on est déjà trente (qualifiés pour les Mondiaux)», remarque le nageur qui concède par ailleurs s’être «trop reposé» après sa moisson de médailles  aux championnats d’Europe en petit bassin en décembre dernier.