Coronavirus : Annulation de la Coupe du monde de ski de fond dans le Jura

MESURE SANITAIRE Prévue du 14 au 16 janvier dans la station des Rousses, la compétition devait être l’une des dernières répétitions pour les fondeurs avant les JO de Pékin (4 au 20 février)

20 Minutes avec AFP
— 
Des participants à une course de ski de fond en Russie, le 6 mars 2021 (illustration).
Des participants à une course de ski de fond en Russie, le 6 mars 2021 (illustration). — Vladimir Smirnov/TASS/Sipa USA

Les amateurs de ski de fond vont devoir se passer de compétition dans le  Jura. La Coupe du monde prévue du 14 au 16 janvier dans la station des Rousses est en effet annulée à cause du Covid-19, a annoncé mardi la Fédération internationale de ski (FIS). La France va donc devoir encore patienter alors qu’elle n’a pas organisé un tel événement depuis plus de cinq ans (Les Saisies en décembre 2016).

« En raison d’inquiétudes grandissantes concernant l’organisation d’évènements internationaux pendant la pandémie et de la virulence du variant Omicron, le comité organisateur, la fédération française de ski et les autorités nationales ont décidé d’annuler » la Coupe du monde, écrit la FIS dans un communiqué. La compétition devait être l’une des dernières répétitions pour les fondeurs avant les  Jeux olympiques de Pékin (4-20 février) qui doivent se dérouler avec de très strictes restrictions sanitaires.

De trop lourdes dépenses

« La présence des spectateurs, bien que non remise en cause, entraînerait la mise en œuvre de moyens techniques et humains conséquents pour assurer la sécurité sanitaire de chacun », précisent les organisateurs qui évoquent la nouvelle jauge de 5.000 personnes maximum pour les évènements en plein air. « Outre l’inquiétude pour la santé des équipes à la veille d’un rendez-vous à ne pas manquer, Jura Ski Events craint également les conséquences financières », entre augmentation des dépenses et baisse des recettes.

La compétition jurassienne n’est que la troisième épreuve annulée sur le circuit mondial de l’ensemble des sports de neige cette saison en raison du Covid-19, après les concours de saut à ski initialement prévus en janvier à Sapporo et à Zao au Japon. C’est en outre la deuxième saison consécutive que les organisateurs jettent l’éponge à cause de la pandémie. Ils avaient dès mai 2020 annulé un premier évènement prévu en janvier 2021 sur le stade « Jason Lamy-Chappuis » des Tuffes inauguré en octobre 2019.