Après s’être excusé, Romelu Lukaku revient dans le groupe de Chelsea

MEA CULPA L’attaquant belge avait été écarté après une interview donnée à la chaîne de télévision Sky Italia

N.S. avec AFP
— 
Pour Romelu Lukaku, la vie n'est pas toujours rose chez les Blues de Chelsea.
Pour Romelu Lukaku, la vie n'est pas toujours rose chez les Blues de Chelsea. — Dave Shopland / Sipa

Romelu Lukaku doit figurer dans le groupe de Chelsea contre Tottenham mercredi, lors de la demi-finale aller de Coupe de la Ligue. « Il s’est excusé et il est de retour à l’entraînement collectif » de mardi, a expliqué son entraîneur  Thomas Tuchel, quelques jours après avoir écarté l’attaquant belge pour le choc de dimanche en championnat contre  Liverpool (2-2).

Recruté pour 115 millions d’euros cet été à l’Inter Milan, Lukaku avait donné une interview à Sky Italia mi-décembre où il se disait mécontent de sa situation chez les Blues et critiquait à demi-mot le jeu prôné par le technicien allemand. Les images avaient été diffusées trois jours avant le match contre les Reds, avec qui Chelsea est au coude à coude derrière Manchester City.

« Pour moi le plus important, c’était de comprendre et de comprendre de façon très claire, a expliqué Tuchel. Il ne l’a pas fait intentionnellement pour créer du tumulte avant ce match si important. Et c’est la toute première fois qu’il se comporte comme ça. » Il a aussi relativisé la portée des paroles qui ont notamment heurté les supporteurs londoniens. « Ce n’était pas aussi énorme que certains auraient voulu, mais pas tout petit non plus. C’était assez petit pour qu’on reste calme, qu’on accepte les excuses et qu’on passe à autre chose », a ajouté l’entraîneur des Blues.

Une énorme amende

« Il a pleinement conscience de ce qui est arrivé et de ce qu’il a provoqué et il sent que c’est sa responsabilité de nettoyer ce bordel, a poursuivi Tuchel. Il peut le gérer et d’ailleurs il n’a pas le choix. Il ne pouvait pas s’attendre à ce que tout le monde soit ravi le lendemain. »

« Mais il reste notre joueur et nous avons de bonnes raisons et de nombreuses raisons, de le faire jouer pour nous, a aussi indiqué l’ancien entraîneur du PSG. Nous sommes heureux qu’il soit notre joueur et nous le protégerons. » Selon le quotidien italien  La Reppublica, Lukaku aurait tout de même écopé d’une amende de 500.000 euros après son interview. Cela fait cher la protection.