Ligue 1 : Un cluster aux Girondins, le match Bordeaux-Lille menacé

FOOTBALL Ce mardi, le club a découvert neuf nouveaux cas positifs après les trois de lundi

J.L. avec AFP
— 
Sekou Mara et quatre autres joueurs bordelais sont touchés par le Covid.
Sekou Mara et quatre autres joueurs bordelais sont touchés par le Covid. — ROMAIN PERROCHEAU / AFP

On se dirige de plus en plus vers un report du match Bordeaux-Lille en raison d’un cluster aux Girondins. Selon les informations de 20 Minutes, le club a découvert 9 nouveaux cas positifs ce mardi au sein du groupe professionnel après les trois de lundi (Gregersen, Sissokho et Mara) et les deux de vendredi dernier (Bakwa et Oudin). C’est « l’effet Omicron », lâche dépité un proche du club.



Deux nouveaux cas positifs et c’est le report

Parmi les 9 nouveaux cas, il y a six joueurs et trois membres du staff. Vladimir Petkovic, l’entraîneur des Girondins, ne fait pas partie des positifs du jour. Au niveau des joueurs, deux ne font pas partie de la liste de 30 joueurs envoyés à la LFP. Le club en est donc ce mardi soir à 9 joueurs positifs sur la liste LFP. Pour rappel, si un club ne peut pas aligner 20 joueurs dont un gardien, le match est automatiquement reporté.



C’est-à-dire que si deux nouveaux joueurs de cette liste sont détectés positifs ce mercredi à l’occasion de nouveaux tests, le match n’aura pas lieu. En attendant les résultats, Vladimir Petkovic a expliqué qu’il avait demandé à ses joueurs « de limiter les contacts ». « On ne fait plus les petits-déjeuners et les déjeuners ensemble, les joueurs arrivent à l’entraînement au dernier moment et repartent tout de suite après », a-t-il déclaré.

Face aux Dogues, Petkovic espère pouvoir compter sur le retour du capitaine Laurent Koscielny, victime d’une commotion lors du déplacement à Troyes (2-1) il y a dix jours. « Il va passer un test ce [mardi] après-midi et on attend l’avis des docteurs pour savoir s’il a l’autorisation de jouer ».