Grand Prix d’Abu Dhabi de F1 : Après un final improbable, Max Verstappen devient champion du monde… Revivez cette course de malades en direct

FORMULE 1 Le Néerlandais remporte son tout premier titre mondial, alors que son rival Lewis Hamilton visait un huitième sacre

Nicolas Stival
— 
Max Verstappen célèbre son premier titre de champion du monde après son incroyable victoire au GP d'Abu Dhabi, ce dimanche.
Max Verstappen célèbre son premier titre de champion du monde après son incroyable victoire au GP d'Abu Dhabi, ce dimanche. — Kamran Jebreili / AFP



« Parfois les miracles arrivent », sourit Max Verstappen. C’est sûr ces mots que l’on va se quitter. Je vous laisse récupérer après ce moment d’histoire du sport qui s’est écrit devant nous. A bientôt !!!
Le titre constructeurs est pour Mercedes. A mon avis, ça doit leur faire le même effet que au XV de France.
L'hymne néerlandais maintenant. Jos, le papa de Max Verstappen, a les larmes aux yeux.
Canal+ annonce qu'il n'y aura aucune enquête après ce final de fou. Le titre mondial est donc bel et bien pour Verstappen.
Tout le peuple orange, complètement résigné il y a encore une demi-heure, est en extase dans les tribunes d'Abu Dhabi.
Lewis Hamilton maintenant, qui tente de garder le sourire : « Félicitations à Max et à son équipe . Ils ont fait un travail incroyable cette année, comme tout le monde dans mon équipe. Je suis tellement fier d’eux et reconnaissant de faire partie de cette équipe. On a tout donné, on n’a jamais rien lâché. »
La première réaction de Max Verstappen : « Bien sûr ce dernier tour est incroyable, c’est fou. Je remercie mon équipe et Honda, ils le méritent . Cette année a été incroyable. J’ai enfin eu un peu de chance pour moi. » Le Néerlandais remercie aussi son coéquipier mexicain Sergio Perez et explique qu’il veut rester avec son équipe « pour le reste de [sa] vie ».
Premier titre mondial pour Verstappen à 24 ans . Hamilton restera co-détenteur du nombre de sacres (7). Cette saison de folie se sera donc jouée dans le dernier tour du dernier Grand Prix...
Lewis Hamilton aura dominé cette course du premier au dernier tour pour finalement se faire planter sur le fil , après une décision des commissaires de course qui fera encore parler dans 100 ans.
MAX VERSTAPPEN EST CHAMPION DU MONDE !!!
Hamilton qui attaque, c'est un truc de fou !!!
VERSTAPPEN EST PASSE !!!
C'est reparti !!! Les pneus de Max sont frais, ceux de Lewis usés jusqu'à la corde !!!
DERNIER TOUR SANS SAFETY CAR !!! ON N'Y COMPREND PLUS RIEN !
Cinq voitures de retardataires séparent Hamilton de Verstappen.
C'est au tour de Red Bull d'être incrédule là.
56e tour : tour: est-ce que le Grand Prix va se terminer derrière la voiture de sécurité ? Incroyable...
55e tour : tour: Les voitures sont regroupées derrière la voiture de sécurité. Hamilton doit être fou ! Alors que Sergio Perez, 3e avec sa Red Bull, abandonne.
Drapeau rouge ou pas ? Un gros flou plane sur la suite. Grosse, grosse pression sur les commissaires.
54e : Verstappen rentre une troisième fois aux stands pour mettre des gommes rouges. Hamilton ne rentre pas !!!
53e tour : tour: SAFETY CAR après le crash de Latifi !!!
50e tour : tour : Un peu plus de 11 secondes d’avance pour Hamilton sur Verstappen. A part une crevaison, une pluie de criquets ou une pancarte « Allez Opi Omi », on ne voit pas ce qui pourrait arriver au Britannique.
49e tour : tour: Alors que les meilleurs passent un à un les retardataires qui concèdent un tour. En fait, un Grand Prix de F1, c'est un cours d'EPS en 6e.
48e tour : tour: Souvenez-vous quand Jean-Pierre Jabouille a harponné Didier Pironi en 1980 au GP de Lozère.

 

48e tour : tour: Souvenez-vous quand Jean-Pierre Jabouille a harponné Didier Pironi en 1980 au GP de Lozère.

 

47e tour : tour: Encore près de 13,5 secondes d'avance pour Hamilton.
44e tour : tour: Autant vous dire que j'admire ces gars capables d'enchaîner les tours à 300 km/h. Quand je pense que je freine à la moindre amorce de virage sur un circuit de karting...
43e tour : tour: Et si ce n'était pas tout à fait fini ?

 

41e tour : tour: La nuit est tombée sur Abu Dhabi. Derrière le couple infernal, Perez navigue à plus de 26 secondes. Bottas (6e) poursuit sa course dans l'ombre.
40e tour : tour : Verstappen qui enchaîne un deuxième meilleur tour consécutif. Mais pour l’instant, c’est du grignotage plus que du rattrapage .
Un petit retour sur le plus beau geste de ce GP pour l'instant, départ mis à part.

 

38e tour : tour: Allez, on repart comme en 40, sans voiture de sécurité. Lewis Hamilton compte 16 secondes et des brouettes d'avance sur Max Verstappen.
37e tour : tour: Pendant cette virtual safety card, Verstappen en profite pour changer encore les pneus. Et Toto Wolff qui tente de mettre la pression sur les commissaires pour qu'on n'envoie pas la vraie safety card. On a les fesses qui font bravo chez Mercedes.
35e : Fini pour Giovanizzi, l'Italien d'Alfa Romeo, qui s'est arrêté dans un endroit assez dangereux. Ce sera une virtual safety card, qui n'est donc pas qu'.
34e tour : tour: 5 secondes d'avance pour Lewis sur Max (oui, je les appelle par leur prénom, comme dans le tennis). Après le bruit et la fureur du premier tour, Hamilton a déroulé. Pour l'instant.
32e : En route pour le record absolu de titres mondiaux, Lewis Hamilton prend un tour à Mick Schumacher , fils de qui-vous-savez. Je m’autorise un petit « comme un symbole » mais ce sera le seul, rassurez-vous.
29e : On est à la mi-course. Lewis Hamilton poursuit tranquillou bilou sa course en tête, la clope au bec et le coude à la portière.
27e tour : tour: Oh non, Raïkkonen ! Le Finlandais file dans le décor, après les freins qui lâchent. Son dernier GP en F1 s'achève dans les stands . Triste...
25e tour : tour: Sachez que les deux cadors sont chaussés en hard. Un détail qui importait bien peu dans Super Monaco GP sur Sega Megadrive. Oui, j'ai décidé de glisser un post retrogaming dans chacun de mes lives, qu'il s'agisse de F1, de rugby ou de Covid.

 

23e tour : tour: Bon en revanche, quand il n'y a plus Perez dans l'histoire, Hamilton refait l'écart , sur un circuit qui convient mieux à sa Mercedes.
21e tour : tour: On ne sait pas ce que ça va donner au final, mais Verstappen peut remercier son coéquipier Perez . Il n'est plus qu'à 1.8 seconde d'Hamilton, qui a repris la tête de la course après s'être débarrassé de la sangsue mexicaine.
20e tour : tour: Et ça s'embrouille entre Perez qui roule sur la jante et Hamilton ! Un Mexicain au secours d'un Néerlandais, qui en profite pour revenir. La mondialisation vraie !
Le courroux des fans de Maxou, suite et pas fin.

 

18e : Oups, l'écart de Verstappen. Et pendant ce temps, Hamilton bat record du tour sur record du tour .
16e tour : tour: Petit point course. Perez, le coéquipier de Vestappen, en tête, Hamilton 2e, Sainz 3e et Verstappen 4e.
15e tour : tour: C'est maintenant Hamilton qui s'arrête. 2 secondes 4, c'est un peu plus long que Max mais vu l'avance du Britannique...
14e : Verstappen rentre au stand pour changer les pneus. C'est très rapide mais il va désormais devoir faire sa place dans le trafic, .
13e tour : tour: Verstappen galère avec ses pneus arrière et le dit à son équipe. Je te comprends Max, j'ai vécu ça avec ma Ford Fiesta et c'était déjà bien galère pour conduire sur une départementale.
11e tour : tour: Près de 4,5 secondes d'avance pour Hamilton. A ce rythme, la Mercedes va prendre un tour à la Red Bull (non).
10e : Rappelons la règle, pour ceux qui auraient passé la dernière semaine sur les îles Kerguelen. Si Hamilton l'emporte à Abu Dhabi, il deviendra le GOAT de la F1 avec 8 titres, soit un de plus que Michael Schumacher , avec lequel le Britannique partage pour l'heure le record.
10e : Autant vous dire que la décision des commissaires va faire couler de l'encre, user de la salive et ruiner des claviers si Hamilton l'emporte.
Voici l'extraordinaire départ du Britannique.

 

8e tour : tour: Qui a dit qu'il n'y avait pas de passion en F1?

 

7e tour : tour: l'écart se creuse, plus de 2 secondes entre la Mercedes et la Red Bull... Je m'en voudrais de ne pas vous dire que Kimi Raïkkonen, champion du monde 2007, dispute dans un anonymat total son 349e et dernier Grand Prix à 42 ans, dont 20 en F1.
4e tour : tour: 1.736 seconde d'avance pour Hamilton. Quelle folie ce début de GP !!!
3e tour : tour : « ça joue » disent les commissaires ! Pas d’enquête. A Amsterdam, c’est la consternation.
1er tour : tour: Première passe d'armes avec Hamilton qui coupe la chicane pour sauver sa place en tête. Verstappen est fou de rage !!! Que vont faire les commissaires ?
1er tour : tour: Lewis Hamilton qui prend le meilleur sur le poleman Max Verstappen !!!
14h03 : C'EST PARTI !!!
14h : Le tour de chauffe, Messieurs-dames...
13h57 : TIC TOC, TIC TOC, TIC TOC...
13h52 : Un petit point sur les Français . Ocon a fini 9e des qualifs, Gasly 12e. Le Monégasque Charles Leclerc partira en 7e position.
13h45 : Encore un article, pour rappeler qu'au niveau relationnel, Hamilton et Verstappen, ce n'est pas Montaigne et La Boétie.

 

13h40 : Comme on est sympa, on vous met un peu de lecture. Non pas des Figaro Magazine de mai 1992, comme dans les salles d'attente de médecins pré-Covid, mais du frais.

 

13h30 : Allez, plus qu'une demi-heure à patienter . Sachez que vous ne verrez pas cet après-midi Nikita Mazepin, parfois assimilé à un danger public par certaines mauvaises langues. Le pilote russe de Haas a été testé positif au Covid.