Equipe de France : « Je n'ai pas encore prolongé, c'est comme ça », Deschamps pas inquiet pour son contrat

FOOTBALL Le sélectionneur s'est longuement exprimé sur l'actualité des Bleus dans l'émission de Jérôme Rothen sur RMC

J.L.
— 
Didier Deschamps et Noël Le Graët, en septembre 2021 à Kiev.
Didier Deschamps et Noël Le Graët, en septembre 2021 à Kiev. — FRANCK FIFE / AFP

Un tour d’horizon plus que complet. Invité sur RMC dans l’émission de l’ancien international Jérôme Rothen, Deschamps a commenté un peu près tous les sujets qui touchent de près ou de loin à l’équipe de France pendant presque une heure. Entre des réflexions sur Benzema, Giroud, ou le bilan de son année 2021, le sélectionneur a aussi évoqué son contrat, qui s’arrête pour l’instant à décembre 2022, alors qu’il avait pour habitude d’être prolongé  avant chaque grande compétition.

« Le plus important, c’est le contrat de confiance »

« Je ne sais pas. En toute honnêteté, je ne sais. Je ne m’en préoccupe pas. C’est mon président qui décide. Le seul et le dernier à décider c’est le président. Il décidera. Je n’ai pas encore prolongé, c’est comme ça. Le contrat le plus important, c’est le contrat de confiance », a répondu DD, visiblement pas plus préoccupé que ça par son sort.

« La situation est comme ça et cela ne me pose pas de problème. Cela va être mon cinquième tournoi. Hormis le Brésil, tous les autres champions du monde ont été éliminés dès la phase de poule. J’aurais pu avoir de la lassitude mais ce n’était pas le cas après l’Euro. Ce n’est que du bonheur. Tant que j’ai l’envie et l’énergie. […] C’est une possibilité de continuer ». Possibilité évidemment conditionnée par un bon résultat au Qatar, au moins une demi-finale, dans l’esprit de son président Noël Le Graët. Sinon, il faudra peut-être se retourner vers un poste en club, comme à ses débuts.

« Toujours une possibilité de continuer »

« Le travail d’entraîneur c’est un autre métier. Je ne vais pas m’interdire quelque chose. Je suis épanoui en tant que sélectionneur. Etre dans un club c’est H24. Là ce sont des périodes plus courtes et plus intenses. Je suis au top niveau avec les meilleurs joueurs et les meilleures compétitions. Cela a toujours été une possibilité de continuer. Mon contrat, cela ne me pose pas de problème. Je ne me soucie pas du lendemain, même différent cela sera bien aussi. Je ne ferme aucune porte ».