Affaire Peng Shuai : La Chine appelle à cesser de monter en épingle le cas de la joueuse

TENNIS La Chine a réagi à la vague de soutien à Peng Shuai à travers le monde

W.P, avec AFP
— 
La tenniswoman chinoise Peng Shuai
La tenniswoman chinoise Peng Shuai — UPI/Newscom/SIPA

L’élan de solidarité et d’émotion autour de la disparition de Peng Shuai après que celle-ci a accusé un ancien officiel chinois de violences sexuelles n’est pas tout à fait du goût de Pékin. La Chine a appelé mardi à cesser de « monter en épingle » l’affaire Peng Shuai​, lors d’une exceptionnelle réaction officielle au scandale sexuel qui vise un ex-haut responsable du régime.

« Je pense que certains doivent cesser de délibérément monter en épingle cette question à des fins hostiles, et surtout d’en faire une question politique », a déclaré devant la presse un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian.

L’affaire reste taboue en Chine dans les médias et les réseaux sociaux. La campagne MeToo contre le harcèlement sexuel en est à ses balbutiements en Chine et n’avait jusqu’à présent pas touché des responsables du pouvoir communiste.