Le FC Barcelone limoge Ronald Koeman après une nouvelle défaite

THANK U NEXT L'entraîneur néerlandais du Barça était sur un siège éjectable, alors que le club catalan pointe désormais en 9e position de la Liga

20 Minutes avec AFP
— 
L'entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman a été démis de ses fonctions après la défaite 1-0 contre le Rayo Vallecano le 27 octobre 2021.
L'entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman a été démis de ses fonctions après la défaite 1-0 contre le Rayo Vallecano le 27 octobre 2021. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Une année et puis s’en va. Le FC Barcelone a limogé son entraîneur néerlandais Ronald Koeman, a annoncé le club catalan dans un communiqué dans la nuit de mercredi à jeudi, après la défaite 1-0 chez le Rayo Vallecano en Liga.

« Le FC Barcelone a destitué cette nuit Ronald Koeman de ses fonctions d’entraîneur de l’équipe première », a annoncé le club catalan, précisant que le président Joan Laporta avait déjà communiqué cette décision à l’entraîneur, après une troisième défaite en quatre matches de championnat.

9e au classement

Cette décision intervient trois jours après une défaite cinglante lors du clasico de Liga face au Real Madrid, dimanche au Camp Nou (2-1), alors que le Barça stagne à la 9e place du championnat d’Espagne et qu’il est au bord de l’élimination en Ligue des champions.

Critiqué depuis plusieurs semaines, Koeman était déjà passé proche de l’éviction fin septembre, quand le Barça venait d’être corrigé 3-0 au Camp Nou par le Bayern Munich en Ligue des champions.

Xavi et Pirlo favoris

Le club catalan n'a pas communiqué sur le nom du remplaçant de Koeman, mais quelques noms avaient déjà été avancés dans la presse en septembre, quand le Néerlandais avait déjà frôlé le départ. En première ligne: Xavi Hernandez. L'ancienne gloire du Camp Nou, aujourd'hui sur le banc d'Al Sadd au Qatar, a plusieurs fois affirmé qu'il était prêt à accepter un poste d'entraîneur au Barça, et semble être le candidat favori pour prendre la relève... bien qu'il ait soutenu une autre liste que celle du président Laporta lors des élections pour la présidence du club, en mars.

Mais d'autres noms ont aussi été cités par la presse, à l'instar de l'Italien Andrea Pirlo, libre depuis son éviction de la Juventus Turin fin mai, ou du sélectionneur espagnol de la Belgique Roberto Martinez. En attendant, l'intérim pourrait être assuré par Sergi Barjuan, l'actuel entraîneur de l'équipe réserve du Barça.