Rugby : Avec une équipe remaniée, les All Blacks plantent plus de 100 points aux Etats-Unis

ROUSTE Les Néo-Zélandais ont inscrit 16 essais samedi à Washington

N.S. avec AFP
— 
L'ailier Will Jordan a inscrit trois des 16 essais néo-zélandais face aux Etats-Unis, samedi à Washington.
L'ailier Will Jordan a inscrit trois des 16 essais néo-zélandais face aux Etats-Unis, samedi à Washington. — Andrew Caballero-Reynolds / AFP

C’est ce qui s’appelle une mise en bouche (et une rouste, aussi). Avant leur tournée en Europe, face au pays de Galles, à l’Italie, à l’Irlande et à la France, les All Blacks ont fait escale à Washington ce samedi. Ils ont écrasé les Etats-Unis (104-14 ; 59-7 à la mi-temps) qui se consolent en ayant marqué leurs deux premiers essais en quatre confrontations face aux triples champions du monde.

Avec une équipe remaniée, les Néo-Zélandais en ont inscrit 16 avec 11 scoreurs différents, dont un triplé de Will Jordan et des doublés de Luke Jacobson et Angus Ta’avao. Le match avait été précédé par un hommage à Sean Wainui, trois-quarts centre de 25 ans sélectionné avec les Māori All Blacks, décédé lundi dans un accident de voiture.

Les Eagles, dominés par l’Uruguay en qualification pour la Coupe du monde 2023, peuvent encore honorer le rendez-vous français en passant par des repêchages. Qu’ils se rassurent : s’ils réussissent, ils ne tomberont pas dans la poule de leurs bourreaux du week-end. En revanche, les Américains devront élever leur niveau s’ils veulent exister lors de « leur » Coupe du monde : les Etats-Unis ont fait acte de candidature pour l’édition 2027 ou 2031.