FC Barcelone : Le président Laporta confirme une dette à près d'1,5 milliard d'euros et allume Bartomeu

TITANIC L'actuel président du FC Barcelone est également revenu sur le gaspillage de l'argent du transfert de Neymar, en 2017

W.P, avec AFP
— 
Joan Laporta
Joan Laporta — Alejandro García/EFE/SIPA

Le Barça va mal, on le sait. C’est d’ailleurs pour cette raison que le club catalan a dû se résoudre à voir Lionel Messi partir au Paris Saint-Germain​. Mais les chiffres avancés par le président Joan Laporta en conférence de presse, lundi, sont au-delà de l’inquiétant. Selon lui, la dette du club s’élevait, au 21 mars, à 1,350 milliard d’euros. Ça en dit long sur la taille du gouffre.

« On a perdu 481 millions d’euros cette année. On a dépensé 1136 millions d’euros pour 655 de revenus. L’impact du Covid est de 91 millions d’euros. Notre masse salariale représente 103 % des intérêts. Ce sont 617 millions d’euros, soit 25 à 30 % de plus que nos rivaux. La situation financière est dramatique », a en outre déclaré le boss des Blaugranas, qui a remplacé fin 2020 l’ancien président Josep Maria Bartomeu, érigé en cavalier de l’apocalypse catalane par son successeur. La gestion post-départ de Neymar au PSG est notamment mise en cause.

Le cas Messi, « triste mais nécessaire »

« Depuis qu’il a été vendu pour 222 millions d’euros, l’argent a été dépensé de façon disproportionnée et à une vitesse énorme. Les salaires ont explosé. Et maintenant, nous en sommes là. La preuve, même sportivement ça n’a pas fonctionné. […] Le cas de Messi, c’est triste mais nécessaire car l’institution est au-dessus de tout », a conclu Laporta, qui en a tout de même profité les joueurs qui, comme Piqué, ont accepté de baisser leur salaire.