Marco Van Basten: «Une équipe difficile à cerner»

Recueilli par S. D.

— 

Quel souvenir gardez-vous de l'Olympique de Marseille, qui fut le dernier club que vous avez rencontré sur la scène européenne en tant que joueur (finale de la Coupe d'Europe des clubs champions, perdue avec le Milan AC en 1993) ?

Je considère ça comme un hasard. Le passé n'a plus grande importance aujourd'hui. Je suis ici, désormais, en tant qu'entraîneur de l'Ajax et je me concentre sur le fait qu'on va rencontrer une très bonne équipe de l'OM, qui a de bons résultats dans son championnat. Et je suis content pour l'Ajax, car si on est là, ça veut dire qu'on a bien avancé en coupe UEFA.

A quel type de match vous attendez-vous ?

Un match difficile. On verra notamment l'influence du mistral, s'il continue à souffler ou pas. On sait que les derniers matchs de l'OM au stade Vélodrome ne sont pas les meilleurs. Malgré tout, cette équipe marseillaise est compliquée à cerner car même en perdant à domicile contre Twente [0-1], elle est allée se qualifier à l'extérieur.

Pour vous, quels sont les points forts de la formation olympienne ?

C'est une équipe qui a beaucoup d'expérience, très soudée, qui possède une bonne défense, un milieu dynamique avec Cheyrou, Ziani et Ben Arfa et des attaquants très techniques, comme Niang et Koné, qui peuvent faire la différence. Sans oublier son douzième homme...