Pass sanitaire : La pratique du football en club nécessitera d’avoir le certificat

MESURE SANITAIRE La FFF précise qu’il faudra le pass « pour pouvoir jouer au football et accéder aux vestiaires ainsi qu’aux tribunes »

20 Minutes avec AFP
— 
Le football amateur va devoir se plier au pass sanitaire (illustration).
Le football amateur va devoir se plier au pass sanitaire (illustration). — Robci95 / Pixabay / Creative Commons.

Comme pour de nombreux sports, les footballeurs amateurs vont devoir montrer leur pass sanitaire. Celui-ci sera en effet obligatoire pour reprendre la pratique du foot dans un club, a annoncé samedi la Fédération française de football.

La FFF a par ailleurs programmé en août le début des compétitions nationales chez les amateurs. Pour les championnats régionaux et départementaux, arrêtés la saison passée dès octobre face à la pandémie de Covid-19, l’instance prévoit une rentrée « courant septembre ». « Cette reprise attendue est rendue possible par la mise en place du pass sanitaire dès les premiers entraînements et matchs de la saison », explique la FFF.

Pas de pass pour les moins de 12 ans

« Le pass sanitaire sera requis pour pouvoir jouer au football et accéder aux vestiaires ainsi qu’aux tribunes avant chaque entraînement ou chaque match de compétition ». La FFF précise en outre que la mise en place du pass pour les jeunes joueurs, âgés entre 12 et 17 ans, est prévue le 30 septembre. Les moins de 12 ans en sont exemptés.

« Nous sommes conscients que le pass sanitaire est une contrainte supplémentaire pour nos licenciés et nos clubs. Mais cette mesure apparaît aujourd’hui comme la solution la plus sûre pour reprendre le football en protégeant au mieux nos pratiquants et pratiquantes. Leur santé est notre priorité », justifie le président de la FFF, Noël Le Graët, cité dans le communiqué. Depuis le 21 juillet, le pass est obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture (cinémas, musées…) qui rassemblent plus de 50 personnes. Il doit être étendu en août aux cafés-restaurants, foires et salons, avions, trains et cars longs trajets, ainsi qu’aux établissements médicaux.