Henry éteint la lumière des Lyonnais

Stéphane Marteau, à Lyon

— 

Thierry Henry, l'attaquant du FC Barcelone, lors de la victoire de son équipe face à Numancia (4-1)
Thierry Henry, l'attaquant du FC Barcelone, lors de la victoire de son équipe face à Numancia (4-1) — REUTERS

L'exploit était proche. Mardi soir, l'OL a été tenu en échec par le FC Barcelone (1-1) lors des 8e de finale aller de la Ligue des champions. Les joueurs de Claude Puel ont ainsi compromis leurs chances de qualification avant le match retour prévu dans quinze jours au Camp Nou. Ils ont pourtant été à la hauteur de l'évènement, livrant certainement leur meilleure prestation de la saison. Mais ils regretteront longtemps de ne pas avoir fait la différence en première période au cours de laquelle ils se sont créés une ribambelle d'occasions.

Thierry Henry égalise

Si les Catalans ont eu comme prévu la plus grande maîtrise du ballon, ils ont été pris à la gorge par le pressing très haut imposé par les Lyonnais. Ceux-ci ont rapidement ouvert la marque sur un coup franc excentré de Juninho qui a lobé un Valdes pas très net sur cette affaire (1-0, 7e). Le septuple champion de France a ensuite multiplié les frappes, mais sans parvenir à les cadrer. Sur sa première occasion, le Barça a trouvé le poteau de Lloris sur une tentative d'Eto'o dans la surface (14e). Mais l'OL est reparti à l'assaut des buts adverses et Benzema a touché à son tour du bois (27e) avant d'oublier Keita sur un contre qui aurait pu s'avérer meurtrier.

>>> Un match à revivre en live comme-à-la-maison en cliquant ici

L'OL avait laissé passer sa chance. Au retour des vestiaires, Lloris a réalisé deux parades sur un coup franc d'Alves détourné par Grosso (57e) puis sur une tête de Piqué (67e). Mais il a dû s'incliner peu de temps après suite à un corner prolongé par Marquez et repris au deuxième poteau par Henry (1-1, 67e).