Super Ligue : « Focalisé sur le jeu », Mauricio Pochettino reste extrêmement prudent

FOOTBALL Si le PSG est vent debout au côté de l’UEFA contre la dissidence, son entraîneur botte en touche

Nicolas Stival

— 

Mauricio Pochettino, la prudence faite homme.
Mauricio Pochettino, la prudence faite homme. — Ugo Amez / Sipa

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain recevra Angers en quart de finale de Coupe de France. Mais sans surprise, la première question posée à Mauricio Pochettino ce mardi après-midi en conférence de presse n’a pas porté sur les arrêts de Paul Bernardoni ou le danger incarné par Stéphane Bahoken. La Super Ligue s’est immédiatement invitée et, visiblement, l’entraîneur du PSG s’y attendait.

L’Argentin a tout de suite prévenu qu’il était difficile de se prononcer sur un sujet aussi épineux « sans disposer de tous les arguments ». Avant de mettre un grand coup de pied en touche, digne d’Anthony Bouthier lors du France-Angleterre du Tournoi des VI Nations 2020.

Qui vivra verra

« Il y a un groupe de clubs qui essaie de créer une nouvelle compétition d’une part et d’autre part l’UEFA qui essaie d’améliorer la Ligue des champions. On verra ce qu’il se passera dans les prochains jours, les prochaines semaines, les prochains mois pour émettre une opinion. Notre rôle, avec les joueurs, c’est d’être focalisé sur le jeu et essayer de préparer les matchs de la meilleure façon possible. »

Si le PSG est le seul demi-finaliste de l’actuelle C1 à rester fidèle à l’UEFA, il faut plutôt compter sur Nasser al-Khelaïfi que sur Pochettino pour s’en faire le porte-parole.