Super Ligue : Les clubs anglais quittent le navire, la ligue coule et veut «remodeler» son projet

FOOTBALL Suivez toutes les informations sur la nouvelle compétition européenne de football

Aymeric Le Gall

— 

Des supporters anglais manifestent contre la création de la Super Ligue, devant le stade de football de Stamford Bridge à Londres le 20 avril 2021, avant le match de Premier League entre Chelsea et Brighton.
Des supporters anglais manifestent contre la création de la Super Ligue, devant le stade de football de Stamford Bridge à Londres le 20 avril 2021, avant le match de Premier League entre Chelsea et Brighton. — Stephen Chung/LNP/Shutterstock/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Douze des plus grands clubs européens ont annoncé ce lundi le lancement d'un projet de compétition, la Super Ligue, qui viendrait directement concurrencer la Ligue des champions. 
  • Voici la liste des clubs fondateurs, qui assureraient la gouvernance de cette compétition : AC Milan, Arsenal, Atlético Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, Inter Milan, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real Madrid et Tottenham. 
  • La banque JP Morgan a annoncé ce lundi qu'elle financerait ce projet, véritable séisme dans le monde du football. 

 

2h30 : La league veut revoir son projet après les désistements

Les créateurs de la Super Ligue ont annoncé mercredi qu’ils allaient « reconsidérer les étapes les plus appropriées pour remodeler le projet » après le désistement de tous les clubs anglais. La « Super League », basée en Espagne, s’est malgré tout redite « convaincue » que sa proposition « est entièrement alignée avec le droit européen », et que « le statu quo actuel du football européen doit changer ». L’organisation dissidente, dirigée par le patron du Real Madrid Florentino Pérez, ne précise en revanche pas concrètement de quelle manière elle compte « remodeler » son projet, ni n’indique si ce sera au sein des instances comme l’Union européenne du football (UEFA) ou toujours en dehors.

1h55: Chelsea entame la procédure pour se retirer

Après avoir bien réfléchi, Chelsea a entamé la procédure pour se retirer car ce n'était «pas dans l'intérêt du club, de nos supporteurs et plus largement de la communauté du football» de continuer.

And then they were 6 (les clubs espagnols, 3 italiens).

 

0h00: TOUS LES CLUBS ANGLAIS SE RETIRENT (sauf Chelsea mais ca va venir)

Après City, c'est au tour de Arsenal, Liverpool, Tottenham et Manchester United d'annoncer leur retrait, en disant SORRY.

 

23h11: Le Barça prochain club à déserter ????


On en discute fermement dans l'équipe dirigeante, selon le journal catalan Sport. Maintenant il faut vite s'en aller messieurs, le dernier sera encore plus ridicule que les autres. 

23h05: Les joueurs de City se lâchent, ils ont bien raison

 

 

22h55: Le CM de l'Ajax qui régale ce soir. Encore un club qui a fait le bon choix dés le départ. Comme le PSG, comme le Bayern

 

22h40: La concrètement, je vois pas comment les autres peuvent s'accrocher à cette chimère. Ca va être l'effet domino

22h32Ceferin et l'UEFA « ravis du retour de City dans la famille européenne »

Et ben ça n'a pas tardé dites-moi. Réaction auprès de Ziegler Du Times qui réalise une masterclass depuis dimanche (c'est lui qui a sorti l'info). "Les dirigeants de City ont montré une grande intelligence en écoutant tous les opposants, notamment leurs fans

 

22h30: « Le club de Manchester City confirme qu'il a entamé les démarches pour se retirer du groupe qui développe le projet de Premier League »

 

 

22h28OFFICIEL CITY ANNONCE QU'IL QUITTE LA SUPERLIGUE LE PANARD

 

22h25BoJo félicite Chelsea et Manchester City pour leur probable retournement de veste

 

22h10: «Nous n'aimons pas cette superligue et nous n'en voulons pas»

Signé le capitaine de Liverpool, au nom de tous ses coéquipiers. Simple et efficace

 

22h« Je n'ai jamais cru que ça irait au bout »

Arsène Wenger s'exprime sur BeIn Sport. « Ca ne me surprend pas que ce projet n'aille pas plus loin. Il ignorait les principes basiques du mérite sportifs. Si on fait semblant de ne pas voir que ce projet tue les championnats nationaux, les fans ne le pardonneront pas. Et ils auront raison ». 

 

21h55: Kenny Dalglish, la légende de Liverpool, demande à son club de faire le bon choix, NOW

 

21h50: On parle d'une réunion en urgence des 12 félons sur les coups de 22h30. La fin de la Superligue sera annoncée au milieu de la nuit, lâchement, comme pour sa naissance en catimini. 

21h40On ne l'attendait plus, Franck Mc Court aussi dit non à la Superligue

« En tant qu'Américain ayant eu le privilège d'être dirigeant et propriétaire de clubs sur les deux continents, j'ai appris que la culture du sport en Europe est très différente de celle des Etats-Unis et qu'elle doit être respectée Bien sûr, nous devons trouver un modèle qui soit durable et cela nécessite des changements. C'est l'effort entrepris par l'UEFA, que nous soutenons. C'est le moment de le transformer tout en restant fidèle aux valeurs fondamentales de la culture du football européen. Nous tous, à l'Olympique de Marseille, nous nous opposons fermement aux propositions formulées par quelques clubs pour créer une Super Ligue européenne. »

21h25: Les consultants anglais s'en donnent à coeur joie. 

Attendons un peu avant de nous réjouir quand même, les têtes de l'hydre de Lerne, ça repousse

 

21h20: Bon ça se calme un peu. Pour Agnelli, les journalistes italiens fiables et ceux d'Athletic disent que c'est bidon. Mais enfin ne jurons de rien vu les deux jours de folie qu'on est en train de vivre

21h10: Ca parle aussi d'Agnelli qui aurait remis sa démission mais ça sort de partout et pas toujours sourcé. Le Guardian confirme pour Woodward. ILS TOMBENT LES UNS APRES LES AUTRES

20h55DEMISSION DE WOODWARD, LE DG AMERICAIN DE MANCHESTER UNITED ?

 

20h45: Le Barça soumettrait le projet au vote des Socios et pourrait sortir sans pénalité du projet

C'est tou chaud et ça nous vient de la ciudad condal, selon Marcelo Bechler, notre confrère brésilien qui avait annoncé la venue de Neymar au PSG. Bon vu le bazard du soir ça peut encore bouger. 

20h38Une réunion ce soir entre le club des 12 salopards pour oublier ce projet insensé ?

 

20h35: Les mots pesés de Luke Shaw, alors que MU est toujours officiellement dans le projet félon

« Je n'ai pas passé une minute sans penser à la situation actuelle, a-t-il d'abord écrit. Je me suis demandé comment exprimer mon opinion sans causer de tort à mon club, que je chéris comme chacun sait. J'ai grandi en regardant la Premier League et la Ligue des champions, et je suis tombé amoureux de ce sport en regardant ces deux plus grandes compétitions de club au monde. Mon ambition était un jour de pouvoir les jouer. Je suis inquiet que ces changements aient des conséquences sur le sport que moi et des millions d'autres aimons. (...) Les supporters et les joueurs devraient toujours avoir leur mot à dire, et leur opinion devrait toujours compter »

20h33: Ok donc là ça part dans tous les sens j'essaie de voir si ça confirme mais on parle d'un retrait généralisé de TOUS LES CLUBS ANGLAIS. Le football est en train de ganger BORDEL C'EST ENORME

20h28: Kevin De Bruyne, comme d'autres joueurs, charge la Superligue sur les réseaux sociaux. C'EST EN TRAIN DE TOURNER LES AMIS

 

20h26: La réaction des supporters de Chelsea quand ils entendent la rumeur (on attend la confirmation) du retrait de leur équipe

 

20h22: Ca bouge en Angleterre. Devant le tollé général, Il semblerait que Manchester CIty et Chelsea soient sur le point de demander leur retrait de Superleague qui en prendrait un sacré coup sur la tête

 

20h20: BREAKING NEWWWWWWWWWWWWWWWS CITY Et CHELSEA VONT LÂCHER L'AFFAIRE

19h45: Niko Kovac (entraîneur de Monaco) défend lui aussi la Ligue des champions dans son format actuel

« On se bat chaque jour avec l'AS Monaco pour être récompensé par une qualification en Coupe d'Europe et pour éventuellement disputer la Ligue des champions. Devoir se battre et être compétitif sont des points essentiels pour moi. Il y a une question de mérite dans ce sport. Beaucoup de supporteurs partagent cette opinion. »

19hUn tribunal madrilène a interdit toute mesure coercitive contre la Superligue avant un jugement sur le fond. 

Un tribunal madrilène a interdit mardi en référé à l'UEFA et la Fifa toute mesure contre le lancement de la Super Ligue, première victoire judiciaire pour cette compétition privée dissidente qui a ouvert un conflit dans le foot européen, selon la décision obtenue par l'AFP.

Dans ce texte, le tribunal de commerce n°17 de Madrid indique avoir «ordonné» à la Fifa et l'UEFA, le temps que le dossier soit jugé sur le fond, « de s'abstenir d'adopter toute mesure ou action (...) qui empêche ou pose des difficultés, de forme directe ou indirecte, à la préparation de la Super Ligue de football ». Ce tribunal précise, par ailleurs, avoir « interdit » aux deux instances de prendre « des mesures disciplinaires ou des sanctions » à l'encontre des clubs, des dirigeants et des joueurs impliqués dans la préparation de la Super Ligue.

Mouais à voir ce que ça vaut. Il faudra voir comment l'UEFA et la Fifa ripostent à cette injonction prononcée par un seul tribunal espagnol, alors que leurs menaces de mesures de rétorsion concernent toute l'Europe.

18h40Nasser-Al Khelaïfi, le sauveur de la Ligue des champions ?

Notre dernier papier maison sort du four. 

 

 

18h30Les supporters de Chelsea se rassemblent devant Stamford Bridge

Bon ils ne sont que quelques dizaines mais le message est clair pour Roman. 

 

18h10: « La Serie A continuera d'être la compétition la plus intéressante d'Italie »

 

Ivan Gazidis, le CEO du Milan AC (passé par Arsenal), essaie de vendre le projet de Superleague à ses supporters. « Nous prenons un engagement à long terme avec notre championnat. la Serie A continuera d'être la compétition la plus intéressante d'Italie et le Milan est fier de continuer à être une partie importante du tissu du football italien. Les clubs fondateurs espèrent maintenir des discussions avec la Fifa, l'UEFA, et toutes les autres institutions du football pour trouver une structure qui soit bénéfique pour tout le monde ». 

 

Bizarre cette manie d'appeler au dialogue quand les types font sécession dans leur coin au milieu de la nuit la veille de l'adoption d'une réforme générale de la C1 avec laquelle ils prétendaient être en accord 

 

17h40: LA ROMA N'EN SERA PAS

Je suis pas billingue en Pavarotti mais le message est clair. Pourtant ce sont des Ricains aux commaindes, comme quoi...

 

17h30MAIS MAIS MAIS MAIS MAIS MAIS

Si c'est vrai le foutage de gueule est extraordinaire du début à la fin

 

17h10: «Je n'ai aucune envie de jouer contre Milan demain»

De Zerbi, le très sympathique et intéressant entraîneur de Sassuolo, ne mâche pas ses mots alors que son équipe doit défier Milan demain en championnat

 

16h40: Amazon n'est pas le diffuseur secret de la Superligue. 

«Nous partageons les craintes estimées par les fans dans le monde entier et nous n'avons jamais été concerné par des discussions pour diffuser cette compétition»

 

16h32Andrea Pirlo qui perd 100 points sur une échelle de 100 quand à l'estime que je lui portais

L'entraîneur de la Juve suit aveuglément son boss : «C'est un développement pour le monde du football. Il y a eu beaucoup de changements ces dernières années, la Ligue des champions a changé, la façon de jouer au football a changé, les règles ont changé. C'est une nouveauté, je ne suis pas le mieux placé pour tout détailler. Nous sommes confiants, nous avons un président avant-gardiste. Il vous expliquerait mieux que moi les détails, il est mieux placé pour le faire».

16h10: Noël Le Graët « un peu fier que Nasser al-Khelaïfi (président du PSG) et Jean-Michel Aulas (OL) n'aient pas participé à cette affaire »

Joint par l'Equipe alors qu'il participe au Congrès de l'UEFA, le président de la 3F s'est félicité de l'attitude des deux plus gros clubs français à l'indice européen. « Il faut trouver une formule pour que ça n'aille pas au bout. Cette démarche ne peut pas rester impunie s'ils persistent sur cette voie qui ne me paraît pas réaliste. Ils seront sûrement sanctionnés, même si dans un premier temps, il faut se donner encore une chance de paix.»

15h50« Le football n'est rien sans ses fans » (Rashford)


L'attaquant de MU, un des clubs séditieux, prend position contre la Superligue avec un message simple. Une photo et une citation célèbre de Matt Busby, l'ancien entraîneur légendaire de United

 

 

15h15La déclaration complète de Nasser, prolongé jusqu'en 2024 en tant que membre du comité exécutif de l'UEFA

 

« Le Paris Saint-Germain a la ferme conviction que le football est un sport pour tous. J'ai été constant sur ce point depuis le tout début. Il faut rappeler qu'en tant que club de football, nous sommes une famille et une communauté, dont le cœur est constitué de nos supporters. Nous devons nous en souvenir. Il y a un besoin manifeste de faire évoluer le modèle de compétition existant de l'UEFA, et la proposition présentée hier par l’UEFA, qui conclut 24 mois de consultation approfondie de tout le paysage du football européen, va dans ce sens. Nous pensons que toute proposition sans le soutien de l'UEFA - une organisation qui s'efforce de faire progresser les intérêts du football européen depuis près de 70 ans - ne résout pas les problèmes auxquels la communauté du football est actuellement confrontée, mais est au contraire motivée par des intérêts personnels. Le Paris Saint-Germain continuera de travailler avec l'UEFA, l'Association européenne des clubs et toutes les parties prenantes du football européen en se fondant sur les principes de bonne foi, de dignité et de respect de chacun ».

15h: «Ce n'est pas du sport si le succès est garanti et que la défaite n'a aucune importance» (Pep)

On attendait la prise parole de Guardiola avec impatience, et figurez-vous qu'elle est bien relayée par le CM de City. Le coach espagnol reste droit dans ses bottes, à l'image de Klopp. « Je n'ai pas toutes les infos, mais si vous me demandez pourquoi ces équipes ont été choisies pour jouer cette hypothétique compétition...Le sport n'est pas du sport si il n'y a a aucune relation entre l'effort et la récompense. Ce n'est pas du sport si le succès est garanti et que la défaite n'a aucune importance. Je l'ai toujours dit, je veux une Premier League compétitive pour tout le monde ». L'ancien entraîneur du Barça ajoute aussi qqe chose d'important. Ce n'est pas à lui de s'expliquer là-dessus. « J'aimerais que les présidents de cette superligue expliquent leur décision. J'aime mon club, mais j'ai aussi une opinion qui m'est propre. Pour l'instant on a juste une déclaration d'intention, et c'est inconfortable pour les managers et les joueurs ». 

 

 

14h30«Je me tiens aux côtés des gens qui aiment le football» (NKA)


La quote pour l'histoire de Nasser Al-Khelaïfi qui vient de quitter le congrès de l'UEFA pour rentrer à Paris? Je cite ici un collègue d'AP qui semble être surplace (où avoir mieux écouté que moi devant son écran, qui sait)

 

 

14h10« Ce projet de Super Ligue est contraire à l’âme du football, qui se doit de rassembler tous les acteurs et spectateurs de ce sport par-delà leurs conditions sociales »

François Pinault, l'un des hommes les plus riches de France, et accessoirement owner du Stade Rennais, manifeste lui aussi son opposition à cette forfanterie dans Ouest France. « Le stade de foot est un des derniers endroits où se mêlent encore des personnes venues de tous horizons. Or on voit aujourd’hui que de nombreux supporters, ceux sans qui le football ne serait rien, manifestent leur mécontentement. Dans un contexte économique fortement dégradé, le moment n’est pas à la séparation ou à la division, mais à la forte solidarité vis-à-vis des plus fragiles. »

13h50Au moins un club anglais parmi les six comploteurs prêt à rentrer au bercail ?

Selon le Times, le canard le mieux informé sur cette histoire depuis le début avec le New York Times, la levée de boucliers des fans/médias/politiques anglais, qui n'a pas d'équivalent dans le reste de l'Europe, aurait refroidi les ardeurs d'un ou deux fuyards qui hésiteraient à continuer dans cette fuite en avant. J'en profite pour vous partager ce monologue de Gary Neville. Il dit tout de l'indignation grandissante aux UK contre ce projet

 

13h10: « C'est une question pour le président, moi ce n'est pas mon travail ». Zizou botte en touche.

Fidèle à lui-même, Zidane refuse de donner ses états d'âme sur ce projet de Superligue en conférence de presse (le Real joue demain en championnat). «Je ne vais pas donner mon opinion, vous pouvez dire que je ne me mouille pas et vous aurez raison, parce que ce qui me plaît, c'est d'entraîner». 

 

No te voy a dar mi opinión. Igual decís que no me mojo y es verdad, porque lo que a mí me gusta es entrenar

12h55: Benfica refuse de participer à cette félonie, suivant les traces de Porto. 

Le championnat portugais, la seule Superliga qu'on respecte

 

12h45« Vous avez faite une énorme erreur, mais vous avez le temps de changer d'avis », Ceferin tend la main aux frondeurs

« Il est encore temps de changer d'avis », a lancé mardi le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin aux propriétaires des douze clubs dissidents fondateurs lundi de la Super Ligue, compétition privée censée concurrencer la Ligue des champions. « Vous avez fait une énorme erreur » mais « tout le monde fait des erreurs », a encore exhorté Ceferin à Montreux (Suisse) lors du congrès de l'instance européenne du football, s'adressant particulièrement aux six clubs anglais dissidents et assurant que les joutes juridiques à venir face aux sécessionnistes sont « une bataille que (l'UEFA) ne peut pas perdre ».

12h33Naples prochain club à rejoindre la dissidence ?

Selon la presse italienne, Les organisateurs de la Superligue pourraient proposer à De Laurentiis, fan de l'idée de la première heure, de les rejoindre pour la saison prochaine. Il le bougre est capable d'accepter

12h11: Pour détendre l'atmosphère, on vous glisse ce petit tweet des Dragons Catalans, la franchise française basée à Perpignan qui participe depuis 15 ans au championnat anglais de rugby à XIII.

 

12h07: Scission à Liverpool. Alors que les Reds font partie des 12 séparatistes, Everton explique que les six clubs anglais impliqués dans le projet de Super Ligue « salissent la réputation » de la Premier League. Jürgen Klopp futur entraîneur des Toffees ?

 

11h59: Si l’on en croit Kaveh Solhekol, de Sky Sports, il y a du rififi chez les putschistes. Certains dirigeants auraient l'impression d'avoir été trompés sur la marchandise...

 

11h50: Dans un communiqué, la Fédé allemande demande tout simplement l’exclusion des 12 clubs séparatistes et de leurs équipes de jeunes « de toutes les compétitions, jusqu’à ce qu’ils pensent de nouveau à leurs nombreux supporteurs, qui ont fait d’eux des géants du football mondial, et pas uniquement à leur porte-monnaie ».

11h45: Le trésorier de l'UEFA David Gill vante le côté redistributif des compétitions européennes actuelles et à venir. Faudrait pas trop en faire non plus hein...

11h38: C'est exactement comme l'AG de la Boule joyeuse de Savignac-les-Ormeaux au moment de l'approbation des comptes. Seules les sommes changent.

11h30: Bon là, ça cause gros sous et Covid...

11h15: « Je remercie Nasser Al-Khelaïfi du plus profond de mon coeur. Je remercie Aussi Jean-Michel Aulas qui est venu aujourd'hui. Vos clubs ont la chance de vous avoir »

 

COCORICO. Ceferin remercie le foot français de son soutien. Il nous cite même Albert Camus mais j'ai pas tout suivi

11h10: « Où était Manchester United avant Ferguson ? Où était la Juve il y a quinze ans ? »

 

Donc là Ceferin nous fait du Mélenchon. Il s'en prend aux propriétaires qui ne pensent qu'aux profits (un peu comme l'UEFA quoi). « Certains pensent que pour réussir il faut copier un autre modèle. Mais il y a une raison pour laquelle le foot européen est le plus populaire. L'Uefa a besoin du Celtic, de l'Atalanta, et du Dinamo Zagreb et de Galatasaray pour réussir. Les gens doivent savoir que tout le monde a une chance. Les grands clubs d'aujourd'hui n'ont pas la garantie d'être des grands clubs dans le futur. Om était Manchester United avant Ferguson ? Où était la Juventus il y a 15 ans ? En série B. IL y a 50 ans, on aurait eu létoile rouge de Belgrade, Aston Villa, Nottingham. Mais le football a changé. Les fondateurs de Superligue devraient se rappeler d'où ils viennent. Sans l'UEfa, qui a garanti des compétitions ouvertes au mérite, personne ne peut savoir où en seraient ces clubs aujourd'hui ».

11h: « Le football ressortira plus fort de cette crise », promet Ceferin

 

Ceferin est en train de terminer son discours de clôture, si je comprends bien. Beaucoup de grandes phrases sur la façon dont l'UEFA a réussi à faire reprendre le foot malgré la pandémie. Il promet de ne prendre aucun risque pour l'Euro et remercie les leaders politiques pour leur aide dans l'organsation de la compétition. 

10h47Pas un mot sur l'exclusion des joueurs concernés de la Coupe du monde

 

J'ai la sensation à chaud que le président de la Fifa a fait le strict minimum. A savoir condamner les 12 salopards, mais sans promettre la nuit des longs couteaux, ave l'arme atomique de l'exclusion des compétitions internationales. Sans doute espère-t-il récupérer le bébé avec un truc hybride Superligue-Mondial des clubs un peu moins scandaleux sur le papier

 

 

10h42: « On espère que les différends seront réglés avec responsabilité »

 

« L'UEFA et la FIFA sont des démocraties, tout le monde peut proposer des diées, mais toujours dans le respect pour l'histoire et la passion de tant de gens dans le monde. Je comprends que l'émotion soit très forte ces dernières heures. Mais on doit garder notre calme. Le football, c'est aussi l'espoir. Donc on espère que tout va revenir à la normale, que les différends seront réglés, mais toujours en agissant avec responsabilité, solidarité, et dans l'intérêt du football ».

10h38: « C'est notre devoir, mon devoir de protéger le modèle du foot européen, les compétitions, les équipes nationales »

 

« La magie du football, c'est de partir tout en bas pour arriver tout en haut. J'ai travaillé longtemps à l'UEFA pour défendre les valeurs qui ont fait le succès du football européen, les principe de promotion, de relégation, de mérite. Je demande à ces gens de faire très attention, de penser à leurs reponsabilités, de penser à tous ces fans qui ont contribué ce que le football est aujourd'hui et depuis plus de 100 ans »

10h35: « La Fifa ne peut que désapprouver fermement une Superligue, une dissidence des instituons actuelles, des championnats, des fédérations, de l'UEFA et de la FIFA »

 

«Les dernières 48h ont tout changé. J'ai lu les mots »crime«, les mot »guerre«, qui ne devraient pas être associés au football. La Fifa est une organisation basée sur des valeurs. Il n'y a acun doute sur notre soutien à l'UEFA, aux 55 fédérations., aux clubs, aux joueurs, aux supporters ».

 

 

10h30GIANNI INFANTINO AUX PLATINES ALLEZ MON GRAND

 

10h25: Toni Kroos ne veut pas de la Superligue de son patron. « Ce serait le moment d'arrêter ma carrière »

Première prise de parole forte d'un joueur du Real, le club à la tête de la mutinerie.

« Les joueurs sont des pantins dans cette histoire. Je suis un partisan de laisser les choses en l'état quand elles fonctionnent. Avec la Ligue des champions, la coupe du monde, l'Euro, les championnats nationaux sont un produit de première catégorie. L'écart entre les grands clubs et les petits s'agrandit toujours plus. S'il devait y avoir une superligue ? Ce serait le bon moment pour arrêter ma carrière »

 

 

10h15Le congrès de l'UEFA a démarré ! On attend la prise de parole de Gianni Infantino

Pour l'instant c'est Thomas Bach, le boss du CIO, qui parle JO et tarte aux pommes. Bon il en met une petite à « l'approche purement financières qui ignore le rôle social du sport et les réels besoin d'un monde post-coronavirus.. Si totu est regardé à la mesure des indicateurs économique, la mission sociale du sport est perdue ». 

9h50 : Le service Fake Off de 20 Minutes a «débunké» une fake news à propos de Florentino

 

9h40 : Les jeunes et le désamour du foot, l'argument qui fait tiquer

Si on va part là, dans GTA les « jeunes » roulent à 170km/h dans les rues de Los Angeles et n'ont qu'un amour limité pour les feux rouges et la vie des piétions. Vite, changeons le Code de le route ! 

 

9h25 : C’est bien beau tout ça, mais on fait quoi des demi-finales de C1 à venir ?

Selon différentes sources, l’UEFA, qui devrait se réunir d’ici à la fin de la semaine, va devoir trancher cette question urgente. Quelles sont les solutions qui se présentent face à elle, avec trois clubs sur quatre dans le dernier carré qui font partie des dissidents ?

2 scénarios seraient sur la table à l’heure actuelle :

1. Chelsea, le Real et City sont purement et simplement exclus de la compétition et le PSG est déclaré (triste) vainqueur sur tapis vert.

2. Ces trois clubs dégagent et les perdants en quart (Dortmund, Porto et le Bayern) font leur grand retour en demies.

3. On fait comme si de rien n’était et les demi-finales PSG-City et Real-Chelsea ont lieu (on a du mal à croire à cette option).

 

9h10 : « Shame, shame, shame »

 

8h55 : Le PSG et le Bayern pas encore invités par les 12 enfoiros ???

« Nous n’avons pas encore invité le PSG et nous n’avons pas parlé aux clubs allemands », assure Perez.

Vous nous l’accorderez, celle-là il fallait la tenter tout de même. Et sans trembler des mollets, quel homme ce Florentino. Bien sûr que le PSG et le Bayern ont été conviés au début des tractations secrètes et bien sûr que les 12 ont essayé de les raccrocher à leur wagon.

8h45 : C’est la faute des jeux vidéo, on connaît la chanson

Florentino Perez : « Les enfants jouent aux jeux vidéo et trouvent les matchs de foot trop longs. On doit évoluer, on doit changer. Si les enfants disent que les matchs sont trop longs, peut-être qu’il faut les raccourcir, je ne sais pas. » Non, visiblement tu ne sais pas en effet. Fallait surtout pas hésité à t’abstenir dans ce cas…

>> Autant on vient de dire que Perez jouait franc jeu en ne cachant pas que cette histoire était avant tout une affaire de gros sous, autant le couplet « c’est pour nos chères têtes blondes qu’on fait ça », c’est à se coincer les parties dans une porte-fenêtre…

8h30 : Dinero, dinero, dinero querido

Au moins on ne pourra pas reprocher à Perez de ne pas être transparent sur les raisons qui les ont poussés lui et ses petits copains à dynamiter notre sport. « Quand vous n’avez pas d’autres revenus que ceux des droits télévisés, la meilleure manière d’être rentable est de proposer des matchs plus attractifs, a poursuivi le boss du club qui joue en blanc dans la capitale espagnole (son nom m’échappe en revanche). Nous avons commencé à travailler sur le projet à partir de cette idée. Nous en sommes arrivés à la conclusion que de participer à une Super Ligue en semaine, au lieu de jouer la Ligue des champions, pourrait nous permettre de compenser les pertes concernant les entrées d’argent. »

8h20 : Florentino, le cavalier blanc du ballon rond

 

« Tout ce que je fais, c’est pour le bien du football », a prévenu Gargamelle. Il manquait juste un peu de violon en fond et on était à deux doigts de se lever pour l’applaudir et le remercier.

8h15 : Pourquoi avoir créé une telle entité ? Perez s'explique

 

« Nous avons remarqué que les audiences TV étaient en baisse et que les droits TV avaient diminué. Il fallait faire quelque chose. Et avec la pandémie... nous sommes tous ruinés. Le football est quelque chose de planétaire, nous avons des fans dans tous les coins du Monde. La télévision est le média qui doit le plus changer pour s'adapter aux temps actuels. »

 

« Il fallait faire une analyse et trouver pourquoi les jeunes, les 16-24 ans, n'avaient plus d'intérêt pour le football. Il y a beaucoup de matches avec peu d'intérêt sportif. Les jeunes évoluent aussi sur d'autres plates-formes. Le football doit donc s'adapter. Nous étions d'accord sur le fait de devoir changer quelque chose pour faire de ce sport quelque chose de plus attractif au niveau mondial. »

 

>> Si je résume, « ouin, ouin, on n'a plus un rond à cause du Covid » et « c'est de la faute des mômes qui ne regardent plus de foot à la télé ». 

8h10 : Le grand oral de Florentino passé au crible

Non pas que ça m’enchante de donner autant la parole à papy Perez, mais que voulez-vous, faut bien débriefer le passage de Darko Vadoro de la Mancha sur le plateau d’El Chiringuito lundi soir. Le président du Real était invité pour défendre son projet de Super Ligue et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas été trop embêté par les questions poil à gratter de nos confrères espagnols. Avant d’entrer dans le détail, un avis à chaud de notre raïs à nous, Julien Laloye, jefe du service des sports à 20 Minutes.

 

8h00 : Salut tout le monde ! Bienvenue pour une nouvelle journée de live sur le front de la guerre des riches. Je ne sais pas comment ça va par chez vous, mais ici c'est la déprime totale, ça bouge pas. Mais après la déprime viendra la révolte, Florentinon te voilà prévenu. 

Ce n'était donc ni un poisson d'avril complètement à la bourre ni un mauvaise rêve, les 48 dernières heures ont bel et bien existé pour de vrai. Tandis que les désormais célèbres 12 Salopards tentent de faire main basse sur le football européen et son organisation (enfin, surtout sur son argent), le reste du continent se casse la soupière pour reprendre la main dans cette affaire historico-pathétique. On va voir ce qu'il s'est passé cette nuit.