Suisse : Aldo Kalulu victime d’injures racistes lors d’un match du FC Bâle

FOOTBALL L’attaquant français Aldo Kalulu a été visé par l’injure raciste « cueilleur de bananes », lundi, au cours du match de championnat suisse entre le FC Bâle et Vaduz

N.S.
— 
Aldo Kalulu (à gauche) évolue au FC Bâle, en Suisse.
Aldo Kalulu (à gauche) évolue au FC Bâle, en Suisse. — SPP-JP / Shutterstock / Sipa

L’insulte est venue des tribunes, jamais totalement vides même en période de huis clos. Elle a été captée par les micros de la chaîne de télévision suisse SRF1 : « Kalulu est un cueilleur de bananes ». Le Français Aldo Kalulu a été visé par cette injure raciste lundi, au cours d’un match de championnat disputé par son équipe du FC Bâle face à Vaduz.

Le club de l’attaquant de 25 ans, formé à Lyon puis passé par Rennes et Sochaux, a réagi pour condamner cet acte, dont l’auteur reste à identifier. La Ligue de football suisse a fait de même, et assure qu’elle « fera tout son possible pour que la personne en question soit punie comme il se doit ».


Au lendemain de l’affaire Diakhaby

Sur son compte Twitter, Kalulu, d’origine congolaise, a évoqué « un rude après-midi » et a remercié les personnes qui l’ont soutenu. « Avançons, pas de temps à perdre avec des imbéciles, a-t-il poursuivi. J’espère juste que des mesures seront prises pour empêcher ce genre de comportement. »

Dimanche en Espagne, l’équipe de Valence avait brièvement quitté la pelouse pour protester contre les propos racistes qu’aurait tenu un joueur de Cadix à l’encontre du défenseur Mouctar Diakhaby, autre Français formé à l’OL.