OM-OL : « Un match est abouti quand il est gagné », Nasser Larguet presque satisfait du nul

FOOTBALL L’Olympique de Marseille a obtenu le match nul (1-1) contre l’Olympique Lyonnais dimanche soir lors du choc de la 27e journée de Ligue 1

Adrien Max

— 

Le debrief express d'OM-OL (1-1) — 20 Minutes
  • L’OM a fait match nul contre Lyon, dimanche soir au stade Vélodrome lors du choc de la 27e journée de Ligue 1.
  • Nasser Larguet était globalement satisfait de la prestation de ses joueurs, même s’il juge « qu’un match est abouti lorsqu’il est gagné ».
  • Il devrait jouer son dernier match de Ligue 1 contre Lille mercredi prochain et espère que ses joueurs retiendront « la valeur collective ».

Au stade Vélodrome,

L'Olympique de Marseille est parvenu à obtenir le match nul 1-1 dimanche soir contre  l'Olympique Lyonnais au  stade Vélodrome lors du choc de la 27e journée de Ligue 1. Après un début de match très compliqué, les Marseillais ont inversé la tendance, notamment grâce à un penalty avant la mi-temps et à l’exclusion du Lyonnais Lucas Paqueta.

« Un match est abouti quand il est gagné. Mais c’est un match dans lequel on a trouvé une maîtrise collective contre l’OL, qui n’est pas n’importe qui », a analysé Nasser Larguet en conférence de presse. Une maîtrise collective qui aura néanmoins mis du temps à se dessiner, puisqu’ils auront dû attendre la 42e pour égaliser, qui plus est sur un penalty litigieux après une faute de main de Lucas Paqueta.

« Un match encourageant pour l’avenir »

Mais les Marseillais ont globalement dominé la seconde mi-temps, surtout après l’expulsion de Lucas Paqueta, pour une deuxième jaune après le penalty, pour une faute logique sur Dimitri Payet. Mais n’oublions pas que l’OL joue le titre, quand les Marseillais commencent à peine à sortir la tête de l’eau après un hiver sinistre. « La 2e mi-temps était de meilleure facture que la première. Ils ont joué, osé, dans la continuité de ce que j’avais pu voir, avec une bonne assise défensive. On n’a pas concédé trop d’occasions, c’est un match encourageant pour l’avenir », juge Nasser Larguet.

Un avenir qui va pourtant s’écrire sans lui puisque Jorge Sampaoli est attendu dès mardi à Marseille. Même si l’Argentin devra très probablement respecter une période d’isolement à son arrivée. « Je ne sais pas jusqu’à quand je suis là, je le serai jusqu’à ce qu’il soit apte à prendre équipe. Et je reviendrai à la formation, toujours avec une connexion forte avec l’équipe première pour donner mon avis sur les jeunes », a-t-il annoncé, sans pour autant avoir échangé avec Jorge Sampaoli.

« La valeur collective »

Nasser Larguet aura en tout cas accompli sa mission. « C’est de bon augure pour l’avenir, j’ai dit au joueur qu’ils avaient bien construit leur retour à la normale. Maintenant pour être extraordinaire, il faut enchaîner les victoires », a prévenu l’entraîneur Olympien.

Pour cela il espère que ses joueurs retiendront « la valeur collective » : « Ils ont tous besoin des uns des autres, certains ont des qualités, d’autres des défauts et inversement. Ils doivent faire l’union. Un collectif ce n’est pas addition de joueur, mais une addition des qualités des uns et des autres. Le football est parfois cruel, mais il faut garder l’humilité, le travail, et la sérénité dans ces moments difficiles. Que les uns puissent compter sur les autres, et prendre du recul », a listé Nasser Larguet. Le match contre le leader Lillois, mercredi, pourrait être son dernier match sur le banc de l’OM.