Ligue des champions : La Fifa hausse le ton contre l’idée de Superligue européenne

FOOTBALL Elle assure qu'elle ne reconnaîtra pas cette compétition et bannira de ses propres compétitions tous les joueurs qui y participeront

B.V. avec AFP

— 

Kylian Mbappé est le meilleur passeur décisif en Ligue des champions depuis 2017.
Kylian Mbappé est le meilleur passeur décisif en Ligue des champions depuis 2017. — David Ramos / POOL / AFP

La Fifa a affirmé jeudi qu’elle ne reconnaîtrait pas une éventuelle Superligue européenne et bannirait de ses propres compétitions tout joueur ou club participant à ce projet, récemment relancé dans la presse.

Réagissant aux « spéculations médiatiques » sur la possible création d’une compétition fermée et très lucrative entre cadors européens, l’instance mondiale et les six confédérations du football (AFC, CAF, Concacaf, Conmebol, OFC et UEFA) martèlent dans une déclaration commune qu’un tel tournoi « ne serait reconnu ni par la Fifa, ni par les confédérations concernées ».

Dans les faits, de tels propos sont une sorte de déclaration de guerre de la Fifa envers les grands clubs, à l’origine de ce projet de Superligue : difficile en effet d’imaginer comment la Coupe du monde pourrait se tenir sans tous les joueurs d’une possible Superligue européenne, où jouerait la plupart des meilleurs joueurs du monde.