FC Nantes : 300 banderoles contre le président Kita déployées dans Nantes (et sa périphérie)

FOOTBALL Après la musique de cirque lors de la séance de reprise du FC Nantes

David Phelippeau

— 

300 banderoles « Le FC Nantes est à vendre » ont été déployées à Nantes, comme ici place Foch
300 banderoles « Le FC Nantes est à vendre » ont été déployées à Nantes, comme ici place Foch — F. Brenon/ 20 Minutes

Certains supporteurs du FC Nantes ne lâchent rien et ne manquent surtout pas d’imagination. Pour protester contre la politique sportive du président Waldemar Kita – à la tête du club depuis 2007 –, ils ont déployé ce mercredi 300 banderoles « Le FC Nantes est à vendre » dans Nantes et son agglomération. Plusieurs d’entre elles ont depuis été décrochées.

Une action menée quelques heures avant le derby breton entre Nantes et Rennes, ce mercredi soir (19 h). Lundi, des fans rennais avaient lancé cette rencontre à distance en affichant une banderole aux abords du centre d’entraînement de la Piverdière.

Une allusion au premier entraînement des Canaris qui avait été « animé » par certains aficionados nantais avec une musique de cirque et le « Kita circus ».

Ce mercredi, la Brigade Loire (l’un des plus gros groupes de fans du FCN) a appelé, avec six autres associations, à un « rassemblement pacifique » le dimanche 17 janvier, de 13 h à 14 h, devant l’arrêt Beaujoire, avant la rencontre Nantes-Lens.