Open d'Australie : Jo-Wilfried Tsonga déclare à son tour forfait pour Melbourne

TENNIS Le Français n'est toujours pas apte à rejouer au plus haut niveau

W.P, avec AFP

— 

Tsonga avait perdu au 1er Tour en 2020
Tsonga avait perdu au 1er Tour en 2020 — CHINE NOUVELLE/SIPA

Après le forfait de Roger Federer, celui, un peu moins surprenant, d’un autre ancien. Jo-Wilfried Tsonga ne disputera pas le prochain Open d’Australie. L’ancien finaliste à Melbourne ne se sent « toujours pas en capacité de rejouer en compétition » et fait ainsi une croix sur la première levée du Grand Chelem.

« J’ai hâte de revenir sur les courts, mais je dois être patient… même si ne pas aller en Australie cette année est un crève-cœur », a indiqué Tsonga, ancien n°5 mondial aujourd’hui 62e au classement ATP.

« Malgré des progrès considérables ces derniers mois, je ne suis toujours pas en capacité de jouer en compétition, l’objectif étant de revenir à 100 % », a annoncé le Français, qui avait manqué Roland-Garros cet automne et mis fin à sa saison en septembre en raison d’une blessure persistante au niveau du bassin.

A cause de blessures et de la pandémie de coronavirus, Tsonga n’a joué que deux matches en 2020, pour deux défaites à Doha et à l’Open d’Australie en janvier. A Melbourne, son dos récalcitrant l’avait forcé à abandonner dès le premier tour. Il l’avait ensuite conduit à renoncer aux tournois de Rotterdam, Marseille et Dubaï.

Le moral et la rage intacts

Dégringolé au-delà de la 250e place mondiale fin 2018, après une opération au genou gauche (ménisque) et une longue convalescence, le finaliste de l’Open d’Australie 2008 et double demi-finaliste à Roland-Garros (2013 et 2015) a progressivement remonté les échelons au fil de la saison 2019, ponctuée par deux titres (Montpellier et Metz), jusqu’à se refaire une place autour du top 30.

« J’ai toujours le moral, la rage, l’envie et la motivation pour revenir en 2021 en espérant que ça évolue positivement », avait écrit Tsonga en septembre.