GP de Bahreïn : Romain Grosjean miraculé après un terrible accident avec sa Haas

FORMULE 1 Le pilote français a dû s’extraire de son véhicule en feu après une sortie de route spectaculaire

A.L.G.

— 

Romain Grosjean a été victime d'un terrible accident lors du GP de Bahreïn.
Romain Grosjean a été victime d'un terrible accident lors du GP de Bahreïn. — Bryn Lennon / POOL / AFP

Le Grand Prix de Bahreïn a bien failli tourner au drame dimanche, et ce dès les premières secondes de la course, après que Romain Grosjean a perdu le contrôle de son véhicule et est allé s’encastrer dans les glissières de sécurité. Sa Haas a immédiatement pris feu, laissant craindre le pire pour le pilote français, mais celui-ci est finalement sorti très rapidement de l’habitacle sain et sauf, au grand soulagement de son équipe, de ses supporters, et de tout le monde de la F1.

Sur les images, et à en croire les commentateurs de Canal +, il semblerait que sa voiture a littéralement été découpée en deux au moment du choc. Immédiatement pris en charge par les médecins du circuit, Grosjean semblait surtout choqué après avoir ni plus ni moins frôlé la mort. Il souffre de « brûlures mineures aux mains et aux chevilles mais va bien », a annoncé son équipe après l’accident.

« On avait jamais vu autant de feu sur un impact comme ça »

« Il a peut-être des côtes cassées mais il est conscient. Il est ok, il va évidemment partir à l’hôpital mais il va bien, a confié Gunther Steiner, le patron de l’écurie Haas. Quand vous voyez quelque chose comme ça… Je pense qu’on a été chanceux. A ce moment-là, on ne veut pas savoir comment ou pourquoi, vous voulez juste qu’il sorte de la voiture. »

Alan van der Merwe, conducteur du Medical Car fut l'un des premiers à porter secours au Français. Il est revenu sur l'incendie qui s'est déclaré au moment de l'impact et salue le sang-froid dont Grosjean a faitt preuve. « C'était une énorme surprise pour nous aussi, on avait jamais vu autant de feu sur un impact comme ça, ça a pris un peu de temps dans le process mais il fallait agir, a-t-il déclaré. Il est sorti seul, c'est incroyable. C'est vraiment un soulagement que le halo et la barrière aient fonctionné ».