Coupe d'automne : Les Bleus s'imposent comme ils peuvent en Ecosse, ça sent bon la finale contre les Anglais (15-22)

RUGBY Le XV de France avait perdu à Murrayfield en mars dernier, ce qui lui avait coûté le Grand Chelem 

N.C., J.L.

— 

Les Français ne trouvent pas l'ouverture à Murrayfield.
Les Français ne trouvent pas l'ouverture à Murrayfield. — Scott Heppell/AP/SIPA

ECOSSE - FRANCE 15-22

Essai : Vakatawa (44e)

Penalités : Ramos (2e, 9e, 20e, 61e), Weir (15e, 20e, 27e, 37e, 45e)

Drop : Jalibert (25e)

GAME OVER. Les Bleus s'imposent après un bon match de brutasses.  Beaucoup de fautes, peu de jeu, mais c'est aussi une vertu de gagner des matchs compliqués. Il faudra conclure en beauté contre l'Italie samedi prochain pour s'offrir un dernier amtch de gala contre les Anglais. La bise tout le monde. 

80e: OH LE FAIL DE SUTART HOGG. Il ne trouve pas la touche alors qu'on avait trouvé le moyen de se faire peur et de leur offrir une dernière occasion !!

79e: OUI LE CADEAU DE BARNES. Enfin j'ai pas vu mais il nous donne la pénalité. On devrait s'en sortir, mais si ça n'a pas été brillant. En même temps on n'a pas gagné ici depuis 2014, il y a une raison. 

78e: La touche piquée par Crétin, quel sauteur celui-là, du Harinordoquy des grandes années. Bon évidemment on foire derrière. Mêlée Ecosse. LES BARBELES

76e: Ramos qui tente une pénalité à 60 mètres. C'était un poil présompteux. n'est pas Damien Traille qui veut. Mais enfin le chrono s'écoule et on est loin de notre camp. Enfin disons que les indiens n'assiègent pas encore le fort. 

73e: LA CHATTE ECOSSAISE. MAIS ON S'EN FOUT ON DEFEND NOTRE PETIT COMME UN PAPA ALLIGATOR. Heureusement parce qu'on était sur une touche à cinq mètres décisive sur notre ligne. 

71e: Ah ben non on préfère leur rendre la balle sur notre 57e en-avant de l'après-midi. Riche idée. On va souffir jusqu'au bout les amis. Enfin pas autant que les téléspectateurs d'Angers-OL, mais pas loin. 

69e: Il y avait Momo Haouas dans le coup, les Bleus sont injouables devant depuis qu'ils ont fait entrer les tauliers, reste plus qu'à se mettre à l'abri d'un retour écossais. On est sur leurs 22, c'est maintenant. 

67eON LES PLIE EN MELEE C'EST DE LA PATE A MODELER EN FACE. 

63e: La partie de manivelle au pied là c'était la famille Adams, personne n'arrive à trouver la touche, mais je dirais qu'on a pris le dessus physiquement? Crétin gratte le ballon au sol, on retourne chez eux 

60eALLEZ LA FAUT SCORER. On bourdonne dans les 22 mais nos arrières sont moins inspirés que d'habitude. Du coup Ramos prend les points pour nous remettre à un essai transformé d'avance. 15-22. 

57e: Le gâchis de Jalibert après cette partie d'essuie-glace qui nous avait amené à un petit mètre de la ligne écossaise. Le coup de pied pour l'ailier opposé se dévinait à des kilomètres, mais on commence à prendre la mesure de leurs avants, faut voir les cocottes qu'on ennvoie

54e: Les turnovers succèdent aux turnovers. Un jeu de maladresse qui nous sourit en dernier, mêlée à suivre dans nos 40m, alors que Galthié commencer à faire tourner devant. On va remettre les titulaires de Galles et de l'Irlande, sauf Haouas qui va patienter cinq minutes de plus. 

51e: Ce qu'on donne comme munitions bordel c'est rageant. Notre plus mauvais match depuis...Ben depuis l'Ecosse, qui a le don de nous pourrir la vie. 

47e: Une petite pensée pour Teddy Thomas qui n'a pas encore eu droit  à un seul "la balle à l'aile, la vie est belle". Et en plus Vakatawa vient voler le travail des honnêtes français en prenant la bretelle d'autoroute. FREE TEDDY.

45e: Par contre on est toujours infoutus de prendre un renvoi, au moins le 3e qu'on paume depuis le début. Résultat on se prend quinze gars remontés comme des coucous sur la couenne et une pénalité plein axe. 19-15 pour les Bleus. 

42eVAKATAWAAAAAAAAAAA !!!!! Cette fois c'est la bonne ! Retour intérieur d'école de Fickou sur Rattez qui est un peu trop impatient au moment de cadrer l'arrière écossais mais Vakatawa arrive à se retourner dans l'en-but. 19-12. 

 

 

NOOOOOOOOON L'ESSAI REFUSE !!!! Vakatawa a bien franchi l'en-but mais il n'a pas aplati, comme tout à l'heure. Thomas attendait le ballon tout seul à l'aile....mi-temps compliquée pour les amateurs de beau rugby. On recharge le niveau d'énergie et on revient. 12-12.

40e: OH LA BELLE POUSSE DE BAMBA. On concasse la mêlée scottish et on décide d'aller en touche. ALLEZ LES GARS CINQ METRES A FAIRE. 

40e: Je retire donc le mal que j'ai dit de la coupe de cheveu de Duncan Weir. 

 

 

39e: Cette bouillie de rugby ne pouvait pas se terminer sur autre chose qu'un arbitrage vidéo pour punir un mauvais geste français. Ici Camille Chat qui met le coude sur la glotte avant de charger, c'est limite mais Barnes estime que le geste est correct. OUF. 

36e: Le combo ballon perdu en mêlée et en-avant sur un jeu à une passe, j'ai l'impression de revenir cinq ans en arrière là. C'est pas beau ce qu'on propose. Et ça va faire 12-12, parce qu'on commet TOUJOURS la faute dans l'axe. 

33e: Ah enfin une bonne défense tricolore qui n'est pas gâchée par un coup de sifflet de Wayne Barnes. Première mêlée du match, ou pas loin, Dupont ne se caille pas le lait et balance une ogive. On va respirer un peu

30e: Cela dit le pêche d'indiscipline concerne autant les Ecossais que nous. LEur troisième ligne centre ne libère pas assez vite sur le renvoi après le bon contest d'Aldritt. Et ca fait trois points pour pap Ramos. 9-12. 

27e: Ils nous confisquent le ballon les bougres et on finit toujours par donner une pénalité évitable au bout de 4 ou 5 temps de jeu. Weir enquille pépouze dans l'axe. 9-9

24e; LE DROP DE JALIBERT !!! Un dosage impeccable, même s'il y avait le temps de travailler un peu sur la largeur. Je crois que c'est le premier drop qu'on tente depuis Lopez contre l'Argentine au mondial, non ?

 

 

20e: En dépit d'une coupe affro improbable pour un mec blanc comme un cul, Weir se révèle être un buteur  assez fiable pour le moment. Les Ecossais profitent de notre indiscipline...

18e: Relou ces fautes à la con. Aldritt se dégage pas assez vite d'une zone de plaquage. Bon, il est sur un tas, il fait ce qu'il peut le pauvre. Ca offre une balle de 6-6 à Weir. 

15e: On n'a pas lâché grand-chose sur cette séquence défensive mais Bamba est sanctionné pour un hors-jeu de quelques centimètres. Trois points cadeaux pour Weir. 3-6. 

12e: La chistera un peu précipitée de Rattez qui avait bien pris son couloir. Les Ecossais ne fotn qu'envoyer des chandelles plus ou mois bien tapées, même si celle-ci donnera une bonne touche dans les 22 tricolores. 

9eRamos prend les points, pourquoi se gêner. Les Bleus ont pris le match par le bon bout dans les impacts mêmes si c'est surtout du rugby d'affrontement pour le moment. 6-0

7e: POPOPOPRO ESSAI DE VAKATAWA ???? On est en train de les châtier dans l'axe je vous dis pas comment on les emmenait jusqu'à Edimbourg. Je pense que le Fidjien n'a pas le temps d'aplatir mais on va récupérer une pénalité. 

5e: Grosse séquence écossaise sur le renvoi, avec pour finir une chandelle mal maîtrisée par Jalibert, mais derrière l'ouvreur de l'UBB se rattrape très bien avec un grand coup de tatane en touche sur la ligne médiane. 

2e: Et toujours Vakatawa pour nous gratter la première pénalité dans l'axe. Parfait ce sont trois points offert à Thomas Ramos, qui aura la responsabilité de buter aujourd'hui. 3-0 pour les Bleus

1eCA PART TRES FORT.  Vakatawa arrive à passer les bras sur le premier ballon d'attaque et les Bleus s'installent tout de suite dans les 22 écossais. 

16h13: Le sport sans public c'est d'une tristesse absolue, mais alors Flower of Scotland dans un Murrayfield archi-vide, c'est une offense à la vie. Vivement le vaccin bordel

16h08: La délicieuse Cécile Grès nous apprend qu'on commencera ce match contre le vent. L'objectif sera donc de ne pas prendre trop de retard avant la mi-temps contre une équipe en confiance. L'Ecosse n'avait plus gagné 5 matchs de rang depuis 1989 (bon deux fois l'Italie dans le tas ainsi que la Géorgie, pas non plus des foudres de guerre)

15h55: Notez que c'est un match importantissime aussi pour Matthieu Jalibert, qui n'avait pas vraient été brillant lors du match perdu cet hiver. IL avait remplacé Ntamack au bout de 10 minutes, pour sa seule véritable apparition en équipe de France sous l'ère Galthié. C'est le moment de faire mieux.

 

15h20: Les hommes de Galthié avaient chuté à Murrayfield, ce qui avait enterré leurs espoirs de Grand Chelem. Un match vraiment galère, où ils avaient joué à 14 pendant plus d'une mi-temps après l'expulsion d'Haouas. On vous a fait un petit papier sur le bonhomme, d'ailleurs. 

 

15h18: On est content de retrouver nos petits Bleus, quand même, ils nous ont bien régalé lors du dernier match du Tournoi face à l'Irlande. Ils devaient jouer contre les Fidji la semaine dernière mais la rencontre a été annulée à cause du Covid. Celui-là contre l'Ecosse aura bien lieu, et on a hâte de le voir parce que la dernière fois ça ne s'était pas bien passé pour les Français. 

15h15Salut tout le monde. Bienvenue chez nous pour suivre le premier match des Bleus dans cette toute nouvelle Coupe d'automne des Nations. Encore une belle idée émanant des instances dirigeantes du rugby.

L’heure de la revanche… mais aussi des tests. Le XV de France retrouve l’Ecosse cet après-midi, pour la 2e journée de la Coupe d’automne des Nations, nouvelle compétition imaginée pour le bien des finances des Fédérations en cette période de Covid. C’est à Murrayfield, en mars dernier, que les Bleus avaient perdu leurs espoirs de Grand Chelem au terme d’un match mal maîtrisé, qu’ils avaient fini à 14. Souvenir lointain mais vivace. Ce nouveau rendez-vous est une occasion de mesurer les progrès accomplis depuis, même si Fabien Galthié va profiter de cette compétition pour voir un peu d’autres joueurs. Le sélectionneur a opéré  huit changements par rapport au XV de départ qui avait dominé l’Irlande (35-27) lors de la dernière journée du Tournoi le 31 octobre.

>> On se donne rendez-vous vers 16h00 pour la prise d'antenne...