JO 2024 : Toulouse de nouveau candidate pour accueillir les tournois de foot masculin et féminin

REBELOTE Paris 2024 a revu son budget et le nombre de sites pour accueillir les tournois de football à la baisse. Initialement retenu, le Stadium de Toulouse doit de nouveau candidater

Nicolas Stival

— 

Le Stadium de Toulouse lors du match de Ligue 2 entre Toulouse et Dunkerque, le 22 août 2020.
Le Stadium de Toulouse lors du match de Ligue 2 entre Toulouse et Dunkerque, le 22 août 2020. — Frédéric Scheiber / Sipa

Toulouse n’aura pas longtemps à attendre pour savoir si elle décrochera un petit morceau des Jeux olympiques de Paris, en 2024. C’est dans le courant du mois de décembre que le Cojo (Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques) donnera le nom des sept sites retenus pour accueillir les tournois féminin et masculin de football.

La mairie a officialisé sa candidature vendredi, en mettant en valeur son expérience et son récent « palmarès » : « ville disposant du plus grand nombre d’équipements sportifs par habitant en 2015 » et « ville élue la plus accueillante de la compétition par les supporteurs de l’Euro 2016 ».

L’information pourra paraître curieuse à certaines et certains hypermnésiques : dans la foulée de l’attribution des JO 2024 à Paris, le 13 septembre 2017, Toulouse et son maire Jean-Luc Moudenc clamaient leur fierté de faire partie des neuf villes retenues pour abriter chacune sept à huit rencontres des tournois de foot masculin et féminin.

Huit sites pour sept places

Seulement, la crise sanitaire liée au Covid-19 est passée par là. Elle a contraint Paris 2024 à revoir son budget à la baisse et à réorganiser des épreuves. En septembre dernier, le nombre de sites pour abriter les matchs de foot a ainsi été abaissé à sept, d’où la nécessité de lancer un nouvel appel à candidatures.

Il n’y a plus que huit postulants (Nice, Nantes, Bordeaux, Paris, Lyon-Décines, Marseille, Saint-Étienne, Toulouse). Lille n’est plus en course : en 2024, son stade Pierre-Mauroy sera utilisé en mode Arena pour accueillir du basket, du volley ou du handball.