Coronavirus à Roland-Garros : Jean Castex annonce une baisse de la jauge à 1.000 personnes

TENNIS Le Premier ministre était l’invité de « Vous avez la parole » ce jeudi soir sur France 2

A.I. avec AFP

— 

Roland Garros
Roland Garros — Rob Prange//SIPA

Guy Forget espérait une dérogation pour accueillir 5.000 personnes à Roland-Garros. Ses espoirs ont été de courte durée :  Jean Castex, invité de l’émission « Vous avez la parole » sur France 2, a annonce une nouvelle baisse de la jauge du tournoi de tennis (qui débute dimanche) à 1.000 personnes.

Avançant l’argument du « regroupement de population », Jean Castex a confirmé que la jauge d’accueil « passe de 5.000 à 1.000 » pour Roland-Garros, organisateurs, joueurs et staff compris.

Mille personnes avec ou sans les staffs ? Castex coince

« Il risque alors de ne pas y avoir de tournoi, parce que ça fait plus de 1.000 personnes », lui ont répondu les animateurs de l’émission, Léa Salamé et Thomas Sotto. « Il n’y a pas de raison que nous n’appliquions pas les mêmes règles à tout le monde », s’est défendu le Premier ministre, renvoyant la balle dans le camp des organisateurs. Mais Matignon a ensuite précisé à l’AFP que les personnes accréditées (organisateurs, journalistes, joueurs, staff…), « soumis (es) à un protocole spécifique », n’étaient pas comptabilisées parmi les 1.000 personnes autorisées par jour.

Cette nouvelle réduction de la jauge fait suite aux nouvelles restrictions de rassemblement annoncées mercredi par le gouvernement pour les zones en alerte renforcée, dont fait partie Paris. Roland-Garros avait déjà été contraint d’abaisser sa jauge à deux reprises depuis début septembre, passant de 20.000 à 11.500 puis 5.000 spectateurs par jour.