OM-ASSE : Le « guide » Claude Puel « heureux pour ces gamins qui donnent tout »

LIGUE 1 Claude Puel, qui disputait son 600e match de Ligue 1 lors de la victoire de l’ASSE face à l’OM, a félicité ses jeunes joueurs pour leur victoire historique

Adrien Max

— 

Claude Puel a donné de la voix pour guider ses jeunes joueurs à la victoire face à l'OM.
Claude Puel a donné de la voix pour guider ses jeunes joueurs à la victoire face à l'OM. — Daniel Cole/AP/SIPA
  • L’AS Saint-Etienne a battu l’Olympique de Marseille (2-0) jeudi soir au Vélodrome en match en retard de la première journée de Ligue 1.
  • Claude Puel, qui fêtait son 600e match de Ligue 1, s’est dit heureux du bon début de saison de l’ASSE pour ses jeunes joueurs qui « donnent tout ».
  • Il s’inquiète tout de même de l’enchaînement des matchs, alors que Saint-Etienne doit se déplacer à Nantes dimanche.

Au stade Vélodrome,

La jeunesse aux avants gardes. L’AS Saint-Etienne s’est imposé jeudi soir (2-0) face à l’Olympique de Marseille​. Les Verts prennent par la même occasion la première place du championnat après trois journées de Ligue 1. Et une première victoire au Stade Vélodrome depuis 1979, avec une moyenne d’âge de 23 ans seulement pour l’ASSE en seconde période.

« Je suis heureux pour ces gamins, pour cette bande encadrée par des joueurs d’expérience. Ils donnent tout et ils sont récompensés », s’est réjoui Claude Puel qui fêtait son 600e match de Ligue 1. Jessy Moulin, le gardien de 34 ans des Verts, a aussi souligné la qualité de ses jeunes coéquipiers. « Les jeunes qu’on a connaissent très bien le foot, ce sont des passionnés, et ils mettent les ingrédients d’eux même pour prendre de l’avance », a-t-il tenu à souligner. A l’image du jeune natif de la région marseillaise, Fofana, 19 ans, impérial face à l’attaque Marseille, et notamment Thauvin (40e).

Casser la voix

Des joueurs récompensés par leur belle victoire jeudi soir, mais aussi pour leur début de saison avec trois victoires en trois matchs. « C’est une équipe qui vit, et c’est ce qui m’intéresse. Il n’y a pas d’objectif précis, si ce n’est le prochain match. Mais c’est bien de prendre des points pour accompagner l’évolution de ces joueurs avec des résultats. On les éduque pour être des bons professionnels, l’enchaînement des matchs est important », a-t-il prévenu.

Avec ce match en retard de la première journée, les Stéphanois doivent enchaîner dès dimanche à Nantes (17h). « Ils donnent beaucoup, la succession des matchs n’est pas évidente pour des jeunes. Leur imposer ça, c’est très difficile », s’inquiète Claude Puel. Car tout n’a pas été parfait, notamment après la sortie de l’expérimenté capitaine Mathieu Debuchy (10e) pour des problèmes aux ischio jambiers, ou en seconde mi-temps. « On a perdu de la sérénité, des ballons bêtes, et remis cette équipe de Marseille dans le bon sens. Des fois on est un peu pris par l’enjeu, on est un peu en dent de scie. J’espère qu’on corrigera ça », analyse-t-il.

Claude Puel espère pouvoir continuer à haranguer ses jeunes joueurs comme il a pu le faire jeudi soir dans un stade Vélodrome vide, ou presque. « Moi j’aime bien, je peux les encourager, les replacer, ça me va bien. Mais je préfère jouer avec du public, même s’il est contre nous. Nous devons nous habituer de ces conditions, en profiter pour conseiller nos partenaires, et intervenir pour cette jeune équipe. Il faut prendre cet espace, ça doit venir de nous-même », explique Claude Puel, plus apaisé en conférence d’après match que dans sa zone technique.