Monaco-Nantes : « C’est dramatique pour le foot »… Colère de Gourcuff après l’annulation d’un but nantais

FOOTBALL Diop (20 ans) et Geubbels (19 ans) ont permis à Monaco de l'emporter 2-1 ce dimanche face au FC Nantes

F.B. avec AFP

— 

Randal Kolo-Muani, de nouveau titulaire, a bien cru égaliser.
Randal Kolo-Muani, de nouveau titulaire, a bien cru égaliser. — V.Hache/AFP

Premiers revers pour les Canaris. L'AS Monaco s’est logiquement imposé face au  FC Nantes (2-1) ce dimanche après-midi pour le compte de la troisième journée de Ligue 1. Dominateurs et beaucoup plus entreprenants que les Canaris, les Monégasques ont trouvé la faille grâce à deux éclairs de leurs jeunes pousses, Sofiane Diop (20 ans) et Willem Geubbels (21 ans)

Du côté du FCN, C’est Ludovic Blas qui avait entretenu l’espoir en égalisant momentanément d’une magnifique volée acrobatique (61e). Mais Randal Kolo Muani, encore titulaire en attaque, avait cru égaliser dès le premier quart d’heure. Sauf que son but a finalement été annulé pour un hors-jeu pas du tout évident, après une hésitation de l’arbitre et un recours à l’assistance vidéo.

« Dramatique si ça se juge comme ça »

Ce fait de jeu a provoqué la colère de Christian Gourcuff, l’entraîneur nantais, en conférence de presse. « Quand on voit les images sur le but annulé, c’est dramatique pour le foot. C’est dramatique pour la VAR, si ça se juge comme ça ! Cela se joue à rien ! », peste Christian Gourcuff.

Le coach breton a également regretté la passivité de son équipe au milieu de terrain et le non-match de son atout offensif Moses Simon, auteur d’un gros raté en fin de première période. « Il était absent, déplore Christian Gourcuff. Des matches sans, ça arrive. Je ne sais pas si c’est l’occasion vendangée. Mais on connaît ses qualités. Ce n’était pas le vrai Simon ce soir. »

Le FCN était à nouveau handicapé par de nombreux absents.