Stade Toulousain – La Rochelle : La magie de Kolbe et le pied de Ramos ont fait mal aux Rochelais... Revivez ce choc du Top 14

RUGBY Ce duel de la deuxième journée de championnat oppose deux des plus belles équipes du Top 14

Nicolas Stival, au stade Ernest-Wallon

— 

L'ailier du Stade Toulousain Cheslin Kolbe marque contre La Rochelle, le 12 septembre 2020.
L'ailier du Stade Toulousain Cheslin Kolbe marque contre La Rochelle, le 12 septembre 2020. — Frédéric Scheiber / AFP

17h10: Romain Ntamack tape une pénalité en touche et C'EST TERMINE. Le Stade Toulousain l'emporte de 16 points sur La Rochelle, au terme d'un match assez décousu. Place à l'Europe maintenant. Merci d'avoir suivi ce match avec nous et à très vite !!!

78e: Voilà, c'est plié !!! Revenu sur la pelouse, Sofiane Guitoune est à la conclusion d'une vaste attaque toulousaine. Ramos transforme (39-23). La Rochelle ne reviendra plus.

76e : M. Trainini n’aime pas qu’on lui parle mal. Les Rochelais prennent 10 mètres dans la vue pour avoir contesté une pénalité accordée aux Toulousains. Le justicier Thomas « Zorro » Ramos sévit encore. 32-23, ça commence à sentir bon pour le Stade avec ce score palindrome.

72e: Une certaine incompréhension se fait jour dans les tribunes d'Ernest-Wallon. M. Trainini revient à une pénalité sur une action qui aurait pu déboucher sur un essai toulousain. Il en faudrait plus pour déstabiliser Thomas Ramos, tranquille comme Baptiste (Serin) au moment de rajouter trois points (29-23), alors que Plisson avait encore ramené La Rochelle à trois points.

68e: C'est loin d'être plié, ce match. On ne sent pas les Toulousains d'une absolue sérénité, et les Rochelais ne vont rien lâcher, même s'ils n'ont pas encore mené au score. Il faudrait que les Maritimes soignent leurs lancers en touche quand même...

64e: Dans la foulée, Guitoune sort, remplacé par Zack Holmes. Simple coaching, wans rapport avec sa boulette, à mon avis.

62e: Mais Sofiane ??? Alors qu’il filait à l’essai après une passe (en avant ?) de Yoann Huget, Guitoune relâche inexplicablement le ballon, comme je peux faire avec le matin le savon sous la douche. Sauf qu’il n’y a pas de caméra dans ma salle de bains (enfin je crois).

60e: Vous ne m'avez rien demandé, mais tant pis. Pour le plaisir, on se refait le deuxième essai de Kolbe.

 

59e: Enfin, le temps que j'écrive le post précédent, et c'est le buteur toulousain qui se manifeste. Tranquillou, Ramos redonne six points d'avance aux siens, sur pénalité (26-20).

58e: Ihaia West sort, Jules Plisson le remplace à l'ouverture. Gare à l'ancien Parisien, auteur de quelques prestations haut de gamme avec La Rochelle avant le confinement...

52e: Très belle action rochelaise qui va à dame, comme on disait à La Voulte dans les années 70 !!! Superbement servi par l'ailier Raymond Rhule, l'arrière Dillyn Leyds file à l'essai. West transforme et les Toulousains sentent le souffle des Rochelais dans leur nuque (23-20).

49e: Ihaia West imite Ramos et passe sa pénalité. On revient à 10 points d'écart (23-13).

46e: Oh, le plaquage haut de Kev' Gourdon sur Romain Ntamack !!! Pas choqué, Thomas Ramos tape la pénalité et la met entre les poteaux. A part son échec d’entrée, c’est du « perfect » au pied pour l’arrière toulousain pour l’instant. Et ça fait 23-10.

44e: Ballot pour les Stadistes ça... Alors qu'ils étaient à cinq mètres de la ligne rochelaise, les avants sont pénalisés. 

41e: Allez hop, c'est reparti ! Après Castets en fin de première mi-temps, c'est Mauvaka et Faumuina qui sortent. Toulouse attaque cette seconde période avec une première ligne toute neuve: Aldegheri - Marchand - Neti.

16h05: C'est la mi-temps. Première période assez curieuse, avec des Toulousains qui débutent et finissent fort, avec un coup de mou au milieu. Les Rochelais vont devoir se réveiller. J'observe une petite pause et vous retrouve dans quelques minutes. Amitiés sportives.

40e: Au tour des Rochelais d'être pénalisés au sol. C'est l'Australien Will Skelton, recrue phare de l'intersaison pas trop en vue pour l'instant cet après-midi, qui subit les foudres de M. Trainini. Thomas Ramos enquille trois points juste avant la sirène (20-10).

34e: LE DOUBLE DE CHESLIN KOLBE !!! Et là, il n'y a pas été en marchant !!! Le Sud-Africain s'est régalé dans la défense rochelaise comme le coronavirus dans une soirée étudiante. Après avoir effacé dans son style habituel trois adversaires, Cheslin-la-malice finit entre les poteaux. Forcément, Thomas Ramos transforme (17-10).

32e: LA ROCHELLE EGALISE!!! En même temps, cette pénalité de 15 mètres en face, West aurait pu la passer en moonwalk les yeux fermés (10-10).

31e: Et c'est un autre Gersois de La Rochelle, Pierre Bourgarit, auteur de l'essai de son équpe, qui sort apparemment KO lui aussi. Mauvais temps pour les gars du 3-2...

29e: Les Toulousains réagissent enfin, avec une combinaison Dupont-Kolbe, qui force les Rochelais à dégager en cata en touche. L'occasion d'un petit focus sur l'ambiance, avec 4.800 supporteurs au lieu de 19.000, sur fond de jauge Covid-19. Franchement, ça pourrait être pire. Merci les grosses caisses dans le public quand même.

28e: Les Rochelais ont mis la main sur le ballon, après des débuts difficiles. Ils pilonnent au près. Pendant ce temps, Castets, touché à l'épaule il y a quelques minutes, est remplacé par Neti à gauche de la première ligne toulousaine. Regarde les rugbymen tomber...

26e: Le numéro 8 rochelais Alldritt sort (sonné ?) sous les applaudissements du Wallon. Bon OK, l'international est un voisin du Gers, mais c'est sympa quand même. 

 

24e: Le pilier toulousain Faumuina est pénalisé au sol. L'artilleur rochelais West tape de 35 bons mètres, mais sa tentative passe à côté. 

21e: LA REACTION ROCHELAISE !!! Un ballon porté derrière une pénaltouche amène le talonneur Pierre Bourgarit derrière la ligne toulousaine ! Le métronome West transforme (10-7). On peut parler de réalisme, vu ce qu'on avait vu des Maritimes jusqu'à présent.

16e: J'insiste mais La Rochelle n'y arrive vraiment pas. En prépa, l'équipe avait pris 38-0 contre Toulouse. Gare à la récidive si ça continue.

 

14e: Petit point cheveux. A l'inverse de son cousin du foot, l'arbitre de rugby a souvent la toison soyeuse. Je ne me lasse pas de l'impeccable catogan qu'arbore encore Tual Trainini cet après-midi. Et c'est un sociétaire du RC Calvitie qui vous le dit.

11e: LE PREMIER ESSAI TOULOUSAIN !!! Signé, je vous le donne en mille, Cheslin Kooooooolbe. Bon là, pas d'exploit pour le Sudaf, qui a juste terminé en petite foulée le boulot de ses avants après avoir récupéré une longue passe de Thomas Ramos. Ledit Ramos transforme et nous voilà à 10-0, avec un bon petit rythme d'un point par minute.

9e: C'est dur pour les Rochelais, que l'on n'a toujours pas vu dans la moitié de terrain adverse pour l'instant.

6e: Le Springbok n'aura pas couru pour rien. Faute d'avantage, Toulouse récupère une pénalité que Ramos transforme, face au poteau. Le score est ouvert (3-0).

5e: OH KOLBE !!! Le feu-follet sud-africain intercepte une passe rochelaise mal assurée. Au bout de l'action, sur l'aile opposée côté gauche, Huget fait un en-avant alors qu'il ne lui restait plus qu'à courir jusque dans l'en-but...

3e: Première pénalité de 50 bons mètres tentée par le botteur toulousain Thomas Ramos. Raté.

1re: C'EST PARTI !!!

15h13: A La Rochelle, c'est du solide aussi. L'ouvreur néo-zélandais Ihaia West est là, une semaine après avoir planté 22 des 25 points de son équipe contre Toulon.

 

15h10 : Bienvenue à vous !!! On espère vivre un moment aussi palpitant que dimanche dernier pour ASM – Toulouse. On commence par la compo stadiste. Du lourd, malgré les absences en deuxième ligne de Richie Arnold et Iosefa Tekori, suspendus.

 

Nous y voilà. Après 202 jours d'absence, le Stade Toulousain revient à Ernest-Wallon pour la deuxième journée du Top 14. Les Rouge et Noir ont ramené le bonus défensif de Clermont (33-30) à l'issue d'un match ahurissant, disputé en grande partie à 13 contre 15. Mais ils doivent maintenant gagner pour lancer leur saison, huit jours avant d'accueillir le quart de finale de Coupe d'Europe face aux Irlandais de l'Ulster.

Souci: La Rochelle ne vient pas à Toulouse pour cueillir des violettes. Victorieux d'entrée de Toulon (29-15), Grégory Alldritt et ses amis peuvent parfaitement venir doucher l'enthousiasme des 4.800 spectateurs attendus au Wallon. 

>> On se retrouve vers 15 h 10 pour suivre cet alléchante affiche..