Tour de France 2020 : « Respectez les règles », les coureurs irrités par le comportement des spectateurs

CYCLISME Des scènes durant la montée de Peyresourde ont montré beaucoup de spectateurs crier sur les coureurs sans masques

B.V.

— 

Le montée de Peyresourde avec des spectateurs sans masque
Le montée de Peyresourde avec des spectateurs sans masque — SIPA

Il semblerait que le message ne soit pas arrivé à tout le monde. Si certains spectateurs auront éternellement du mal avec la sacro-sainte règle du « ne courez pas à côté des coureurs », il va falloir semble-t-il insister sur celle qui les retient de leur postilloner dessus. Sur les routes de Peyresourde samedi, notamment, de nombreux  fans se sont approchés près des coureurs pour créer l'effet de mer qui s'ouvre, criant du plus fort qu'il pouvait. Et sur les images, on pouvait en apercevoir un bon nombre sans masque.

L'union des cycliste professionnels a été la première à réagir, dès vendredi. « Respectez les coureurs, respectez votre propre santé : respectez les distances et portez un masque ».

Le Canadien Hugo Houle, de l'équipe Astana, avait d'ailleurs appuyé ce propos. Après l'étape de samedi, l'Allemand André Greipel offert le même type de discours. « Toutes les personnes impliquées dans ce Tour de France ont du faire de gros sacrifices, explique le sprinteur Greipel. Il est facile de faire durer cet événement : respectez les règles, gardez la distance avec nous et portez des masques, S'IL VOUS PLAIT ».

Acteur majeur dans l'étape de samedi, le Néerlandais Tom Dumoulin a d'ailleurs montré une légère irritation. « On espère finir le Tour alors on ne peut pas avoir des gens qui hurlent sans masque. Etre masqué et surtout garder ses distances, c'est le plus important. C'est malheureux pour les fans, mais c'est comme ça. »

Dans la soirée, c'est l'équipe Movistar qui y est allée de son message, que le compte officiel du Tour a « retweeté ». On y voit, là encore, de nombreux spectateurs sans masque ou le masque sur le menton. « Comme la plupart d'entre vous, nous sommes inquiets par la situation dans le monde à l'heure actuelle. Cela nous a demandé tant d'efforts de redémarrer la saison, on ne veut pas qu'elle se termine. Portez un masque, et portez le correctement, et gardez de la distance. Faites-le pour nous et tout le peloton. »