Coronavirus : Boca Juniors suspend les entraînements pendant 72 heures après plusieurs cas de Covid-19

FOOTBALL Le club argentin a détecté plusieurs cas de coronavirus au sein de l’effectif

W.P, avec AFP

— 

La Bombonera, mythique stade de Boca
La Bombonera, mythique stade de Boca — Juan Ignacio Roncoroni/EF/SIPA

Pas d’entraînement pendant 72 heures du côté de Boca Juniors. Le club argentin a suspendu les entraînements après avoir détecté plusieurs cas positifs de coronavirus au sein de son effectif. L’équipe sera placée en isolement pendant trois jours, la formation de Buenos Aires​ évoquant un « foyer de contagion ».

La semaine dernière déjà, au moins trois joueurs de l’équipe avaient été testés positifs, bien qu’asymptomatiques, après la reprise des entraînements suspendus depuis mars par la pandémie. « Dans la nuit du vendredi 28 août, des symptômes compatibles avec le Covid-19 ont été détectés (chez d’autres joueurs), de sorte que le lendemain (samedi), des tests rapides ont été effectués et certains membres de l’équipe ont été testés positifs », indique lundi le club de Buenos Aires.

Test toutes les 72 heures

Dimanche, de nouveaux tests ont été effectués sur « tous les membres de l’équipe, révélant un foyer d’infection », a ajouté le club, sans mentionner le nombre de joueurs infectés. Les cas positifs « sont isolés et font l’objet d’une surveillance stricte », précise le communiqué.

En outre, « afin de maximiser les mesures de sécurité sanitaire, toute l’équipe est isolée (dans les logements respectifs des joueurs) et l’entraînement est suspendu pendant 72 heures. Après quoi, de nouveaux tests seront effectués », est-il ajouté. Depuis la reprise de l’entraînement, l’équipe professionnelle de football de Boca est testée toutes les 72 heures, avec un total de 500 tests effectués. Après une pause de six mois pour cause de pandémie, Boca doit reprendre la compétition le 17 septembre contre la Libertad du Paraguay, à Asunción.