Liga : Le Real gagne encore sur un péno, Bartomeu torpille la vidéo qui « avantage toujours la même équipe »

FOOTBALL Le président du Barça ne s’est pas toujours plaint de la vidéo, mais là il n’a pas pu se retenir

N.C.

— 

Josep Bartomeu, le président du Barça, dans les tribunes du Camp Nou.
Josep Bartomeu, le président du Barça, dans les tribunes du Camp Nou. — Bagu Blanco/Shutterstoc/SIPA

Le Real Madrid trace sa route vers le titre. Une route faite de victoires 1-0 sur un penalty de Sergio Ramos. Pour la troisième fois depuis la reprise après la Real Sociedad et Getafe, les Madriènes se sont en effet imposés dimanche contre l’Athletic Bilbao sur le plus petit des scores, grâce au sang froid de leur capitaine, devenu au passage le premier défenseur à marquer 10 buts en une saison depuis 15 ans.

De quoi agacer leurs rivaux, d’autant que cette fois, le penalty accordé à l’entame du dernier quart d’heure n’avait rien d’évident. L’arbitre a dû recourir au VAR pour finalement décider que Marcelo avait été déséquilibré par Dani Garcia. Avant ça, il n’était pas allé consulter la vidéo pour vérifier une belle semelle de Sergio Ramos sur Raul Garcia dans la surface madrilène.

Evidemment, les journaux catalans crient au « scandale », comme Sport qui met ce mot à sa Une. « Le Real poursuit son histoire d’amour avec le VAR », ironise de son côté le Mundo Deportivo. Rien qui ne sorte de l’ordinaire. En revanche, la sortie virulente du président du Barça en personne après la victoire des Catalans un peu plus tard contre Villarreal (4-1) est davantage exceptionnelle.

Zidane « fatigué »

« J’ai vu la fin de la deuxième période à Bilbao. Une victoire de plus pour le Real Madrid et je vais répéter mon message. Cela me fait de la peine, nous avons le meilleur championnat du monde mais le VAR n’est pas à la hauteur, a-t-il estimé. La vidéo avantage toujours la même équipe. Elle ne s’est pas montrée équitable et il y a des équipes qui se sont vues lésées. Nous en avons parlé avec la Fédération Espagnole et la VAR doit être là pour aider l’arbitre. »

Les dirigeants de la Liga apprécieront. Zinédine Zidane, lui, se dit lassé de tout ça. « Je suis fatigué. On dirait que tous les matchs que l’on gagne, c’est uniquement grâce aux arbitres, a pesté Zizou. Il faut respecter ce que font les joueurs sur le terrain. L’arbitre est allé revoir l’action et il a sifflé penalty parce qu’il y avait penalty. » Next.