Arrêt de la saison: La LFP s'oppose (aussi) à des barrages entre la Ligue 2 et le National

FOOTBALL Cette décision doit désormais être actée par la FFF

N.C. avec AFP

— 

Le club de Boulogne-sur-Mer, notamment, réclamait la tenue de barrages pour accéder à la Ligue 2.
Le club de Boulogne-sur-Mer, notamment, réclamait la tenue de barrages pour accéder à la Ligue 2. — DENIS CHARLET / AFP

La Ligue de football professionnel (LFP), réunie en Conseil d’administration, s’est opposée à la tenue de barrages entre la Ligue 2 et le National, que réclamait le club de Boulogne-sur-Mer après l’arrêt anticipé de la saison, indique l’AFP ce vendredi.

Fin mai, le président de Boulogne, 3e de National 1, Reinold Delattre, avait indiqué être « toujours aussi confiant ». Mais le CA s’est prononcé à l’unanimité sur ce point, suivant la logique établie fin avril pour les barrages entre la Ligue 1 et la Ligue 2, qui n’auront pas lieu non plus malgré les espoirs de l’AC Ajaccio, Troyes et Clermont (respectivement 3e, 4e et 5e de L2).

La question en suspens

La décision de non tenue de ces barrages, qui opposent normalement le 3e de National au 18e de L2 et offrent une place en deuxième division, doit désormais être actée par la Fédération, organisatrice de la N1. L’organisation des barrages entre Ligue 2 et National 1 n’avait toujours pas été tranchée malgré l’interruption définitive de la saison. Lors de son comité exécutif du 11 mai, la FFF avait reporté sa décision en attendant l’assemblée générale de la LFP du 20 mai. Mais celle-ci n’avait pas statué non plus sur la question.